Extrait en image :

La boîte à musique -5- Les plumes d'aigle douce

Mon avis :

Cette fin de cycle est vraiment mignonne. Cette bande dessinée est vraiment parfaite dans le style cocooning. Nola continue ces aller-retour à Pandorient. Seulement, elle n’arrive plus à partir de Pandorient. La porte vers l’hexomonde n’est plus là. Elle ne sait pas quoi faire. Elle retourne trouver Andréa et Igor. Elle est paniquée. Pandorient est fabuleux, mais son papa n’en fait pas partie et il lui manque. Et puis, il va s’inquiéter. Il ne connaît même pas l’existence de Pandorient. 

Comment fera-t-elle pour retourner dans l’hexomonde ? En tout cas, elle peut compter sur l’aide de ses amis. Il semblerait que la clé de la boîte à musique ait disparu. Nola est affolée et désespérée. Quelqu’un a-t-il pris la clé ? Son père a-t-il découvert son secret ? Andréa, Igor, leur mère et Anton sont là pour l’aider et l’épauler. Seulement, il lui faudrait une piste, des indices. Comment vont-ils s’y prendre ? Les voilà lancés dans une nouvelle quête, heureusement, ils peuvent compter les uns sur les autres. 

Gijé nous offre de très beaux paysages. L’univers est toujours aussi féerique et coloré. Les couleurs sont vives, et ses coups de pinceau créent une impression de mouvement. Les personnages sont emportés dans ce balai, et impliqués jusqu’au cou. 

En résumé : C’est un très bel objet livre. Les dessins sont super beaux et le scénario est enfantin et très mignon. 

Note : 4 sur 5.

D’autres avis sont disponibles : lacitadelledemeslectures, Lectures du Chatpitre, Demoiselles de Chatillon et Les lectures de Mylène.

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)