Fragment en guise d’apéro :

« — À danser nue sur un podium pour exciter des hommes ? C’est ça que tu voulais savoir, Zack ?
— Oui…
Elle devient tout à coup hystérique.
— Il n’y a rien à comprendre, ça s’appelle le karma !
Elle me tourne le dos pour repartir, puis se ravise et revient vers moi en s’insurgeant.
— Bon sang, Zack ! Ta mère n’était pas juste strip-teaseuse : elle bossait aussi au Blue Paradise ! Je me fais même appeler Krystal, comme elle ! Quand est-ce que tu comptais m’en parler, hein ?
Je baisse les yeux, pris de remords.
— Tu le savais depuis le début, et tu t’es bien gardé de me le dire. En réalité, tu t’es servi de moi, pour que je t’aide dans ton espèce de croisade contre le monde de la nuit ! Ou peut-être était-ce pour te donner bonne conscience ? Mais tu as pensé une seconde à moi ? J’ai sans doute perdu mon job à cause de tes conneries.
— Je dirais que c’est plutôt une bonne nouvelle ! »

Mon avis :

J’abandonne, je suis perdue. Zack et Haivy sont deux personnages assez superficiels. The fire between us de Jessica Urban est en fait le troisième tome d’une saga. Malheureusement sur la couverture ou le synopsis, il n’y avait aucune information… Du coup, j’ai eu l’impression de débarquer en plein milieu du film. Aucune introduction et présentation de la situation, la(e) lectrice (eur) est directement plongé(e) dans l’action sans plus explication. Haivy est à des milliers de kilomètres de Zack. Elle s’est laissée embrasser par le meilleur ami de celui-ci. Zack a tout deviné. Il ne lui laisse pas le temps de s’expliquer. Il a été trahi et il est prêt à rendre les coups. Il va faire une bêtise et sa relation avec Haivy risque de ne pas s’en remettre. 

Ce sont deux têtes brûlées. Ils se tirent dans les pattes et se rendent coup pour coup. J’ai lu les 100 premières pages et je me suis lassée. Au cours de ces pages, Haivy et Zack s’écharpent, se rabibochent. Leur je t’aime moi non plus m’a lassée. Ils n’ont pas su attirer mon intérêt. Je n’avais pas envie de poursuivre. 

En résumé : C’est un abandon… Je n’ai pas pu m’attacher aux personnages et le problème n’est pas tant l’écriture que le fait d’avoir été mal informé.

Notation :

Note : 1 sur 5.

Un autre avis est disponible : Beginning of the story

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)