Fragment de livre :

Mais il aurait eu des remords d’abattre cet ours. Ce lieu perdu était son domaine dans lequel des hommes s’étaient introduits. Il aurait donc eu tous les droits de les tuer. En se retirant, il avait fait preuve non de lâcheté, mais plutôt de sagesse. Il s’était montré plein d’indulgence envers le ridicule de ces bipèdes qui se démenaient dans cet environnement froid et impitoyable pour lequel ils n’étaient pas faits.

Mon avis :

Attention, le synopsis en dévoile trop au moins un tiers du livre. Cela a gêné ma lecture, car pour une fois je l’ai lu. 

Elle m’a happée dès les premières pages. La vie en Russie est rude. Si vous êtes paysan, il est peu probable que vous ayez un autre destin que de mourir paysan. Gricha n’est pas prêt pour cette vie. Il rêve de pouvoir évoluer, de voir le monde… Il est prêt à s’envoler vers de nouveaux horizons. Katya, sa sœur n’a pas de rêve, elle est la femme de la maison à à peine 10 ans. Ses frères sont violents, méchants et n’ont aucune considération pour elle à part Gricha. Elle ne peut le laisser partir sans elle. Gricha ne voit pas bien comment l’emmener et se promet de revenir la chercher. Katya le laissera-t-elle faire ? 

Katya est une fille forte et entière, tournée vers l’avenir. Elle est comme ces fleurs qui poussent devant la neige, belle et résistante. Son frère a peur qu’elle soit un poids dans son voyage à travers la Russie, la Norvège… Mais les muscles ne sont pas les seules choses dont on a besoin dans un voyage. Katya a été entraînée avec les travaux domestiques, mais sa nature curieuse lui sera d’un grand secours. Elle a une soif d’apprendre qui est magique et dévorante. 

Gricha est comme un loup solitaire, il est fidèle à lui-même, prend ce que les autres lui apportent et part. Sa seule ancre dans le monde est Katya, avec les autres, il est sans attache plein de sentiments et en même temps, ils semblent tellement superficiels. Malgré cette impression de distance perturbante, ce frère qui aime sa sœur. Il ne la juge pas ni ne l’emprisonne. Et c’est réciproque. Il m’a touché et en même temps sa relation amoureuse avec les autres m’a gênée.

Les personnages secondaires sont assez nombreux. Ils sont tous marquants. L’auteure nous en fait des portraits particuliers : une femme qui offrent un refuge à des enfants perdus, se lie à ces deux âmes égarées, un scientifique passionné par la glace et un mentor sans préjugé pour l’autre sexe, deux frères aussi différents que le jour et la nuit avec des rêves de grandeur…  

Tous ses personnages ont influencé le rêve ou l’entreprise fantasque de Gricha et Katya : « vendre de la glace dans l’hémisphère sud. » Mais comment la transporter sans qu’elle fonde et fasse couler le bateau ? 

Nicole Vosseler nous fait voyager sur les terres enneigées, le froid, la glace, la mer, la tempête en Norvège puis sur le port d’Hambourg et sa vivacité… Elle a une plume simple et fleurie, les sentiments y transparaissent, mais l’amour s’en prend un peu trop aux personnages. Elle ne nous offre pas un triangle amoureux, mais un quatuor ou les sentiments ne sont pas forcément échangés. Ces relations ont un petit côté malsain. Puis, je me dois de l’avouer, je suis loin d’être fan des triangles amoureux, donc j’avoue avoir soufflé pendant ses échanges de sentiment non réciproque et pas clair.

En résumé : une aventure froide, grisante et pleine de suspens rien n’est facile… Elle a un côté un peu fantastique et en même temps magique. 

Note : 3.5 sur 5.

D’autres avis:

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)