Et si on se prêtait des livres… ! #5

Cher(e)s voyageur(e)s,

J’ai revu mon grand-père, un grand lecteur et un bon conseiller. Il m’a prêté 4 livres.

Le loup des Cordeliers d’Henri Loevenbruck m’avait déjà été chaudement recommandé. Je l’avais offert lors d’un Secret Santa. Il m’avait été conseillé par le libraire du rayon policier aux Gibert Joseph de Saint Germain en Laye. Ce libraire est de bon conseil donc je l’avais suivi aveuglément. La personne qui a reçu mon colis à adorer et me l’a ardemment recommandé.

J’avais entendu parler de Henri Loevenbruck avec ce livre comme mon grand-père l’avait. Je lui ai demandé s’il pouvait me le prêter. Et la réponse est assez évidente.

Nous avons parlé du 36 rue du bastion. Et il a pensé à ce livre. Je suis son bon conseil.

Mon grand-père est pas loin de devenir un grand fan de cet auteur. Il ne cesse de vanter ses mérites. C’est la deuxième personne a me parler de cet auteur. L’autre personne est une de mes collègues du stage. Je lui avais parlé de Les vagues reviennent toujours au rivage de XAVIER-MARIE BONNOT et elle a directement pensé à ce roman.

Ma meilleure amie m’a également prêter des mangas :

L’île errante T2 de Kenji Tsuruta
Elle me l’a conseillé quand je lui ai dit que j’avais adoré L’île errante T1 de KENJI TSURUTA.

J’ai mis mon article PAL à jour :D. Elle réaugmente. Merci Pépé !

Et voilà !

Vous connaissez ?

Bonne lecture ! 😀

5 commentaires

  1. Les romans de ton grand-père me font de l’œil aussi, j’en ai pas mal entendu parler, de tous les quatre 😉
    C’est bien de pouvoir se prêter les livres comme ça, en famille. On fait ça aussi chez nous, les livres circulent beaucoup 😉
    Bon courage pour lire tout cela.

    1. Oui j’adore. Et on se les offre aussi ! C’est un bel échange et puis ça montre que la lecture peut rapprocher.
      J’ai offert le premier tome de Isabella Bird à ma tante et elle a adoré. Elle s’est acheté la suite.
      Merci 🤩 surtout que ça fait plus de 2000 pages. Haha ! Mais j’ai confiance. Je me suis dit que j’allais lire essentiellement ses livres pour pouvoir les lui rendre, car j’en ai d’autres de lui que je n’ai pas fini.

Laisser un commentaire