Reine d’Egypte T4 de CHIE INUDOH

Mon avis :

Une excellente lecture ! 

Thoumotsis est mort. Hatchepsout est par conséquent la régente, en attendant que le fils de Thoumotsis puisse régner. Est-ce qu’elle sera satisfaite de cette place ? Le seul hic est que l’on perd de vue la fille de Hatchepsout. Elle veut sa place en tant que femme et pourtant elle ne lui offre pas de place privilégier. Elle ne l’aide pas à s’élever. Elle est comme oubliée. C’est dommage que son image de femme indépendante qui se bat pour ses droits ne s’étendent pas à sa fille. 

Les prêtres d’Amon continuent de comploter dans l’ombre pour avoir de l’ascendant sur le prince Djebouti. Est-ce qu’il réussiront à le retourner contre Hatchepsout ? Est-ce qu’Hatchepsout pourra le mettre dans son camp et le convaincre de renoncer au trône pour elle ? Elle a également peur de ce petit prince de 3 ans dans lequel elle voit les traits du père. Un père violent et sanguinaire! La violence se transmet de père en fils ? Est-elle héréditaire ? 

Un personnage fait son retour. Il est  intelligent et un soutien pour sa Reine. Il se pourrait bien d’Hatchepsout ait un nouveau prétendant. L’enfant pharaon est super intrigant et un brin flippant… 

J’ai hâte de lire la suite. 

Tome précédent :

Les copinautes de blogueuses qui ont aussi chroniqué ce livre :

4 commentaires

Laisser un commentaire