Image en guise de mise en bouche :

Mon avis :

Les masques sont tombés. Le nouveau directeur du Parc est impitoyable, il veut des âmes et les employés qui se rebellent meurent. Comment fuir le parc ? Détruire les contrats avec le diable ? Libérer les âmes ? Gretchen, Von Bloot et Aurélien croient avoir trouvé la solution pour offrir une porte de sortie aux âmes damnées du Parc. Mais, lors d’une énième évasion, tout va de travers. Que s’est-il passé ? En plus, des humains en ont payé le prix. Elle doit réparer ses torts, trouver un autre moyen de libérer ses amis du Parc. Heureusement, Aurélien est toujours dans la place et, surtout le plus important, de son côté. Ou peut-être pas ?
Une nouvelle badasse s’invite dans l’histoire et il y a de la baston. Un peu de mouvement ne fait pas de mal et en plus, elle est classe. Que demander de plus ?
Dans ce tome on laisse un peu la thématique sociale pour se concentrer sur l’intrigue. Ce n’est pas plus mal car ça permet à l’auteur de se renouveler. Il m’a surprise et en bien. Rien n’est facile. Je n’ai pas ressenti ce revirement comme un filon que l’on exploite jusqu’à la moelle mais plutôt comme une flamme qu’on ravive avant qu’elle ne s’éteigne.
J’ai hâte de lire le tome 5.

Tome précédent :

5 commentaires sur « Zombillénium T4 Fille de l’air d’ARTHUR DE PINS »

Laisser un commentaire