Fragment de livre en guise de mise en bouche :

« Et un de plus.
Toujours la même recette.
Toujours cette même joie de conclure les nouvelles aventures de son héroïne.
Après de longues et pénibles nuits blanches à tenter de trouver une fin qui soit satisfaisante, il était enfin parvenu à une conclusion qui allait faire exploser l’applaudimètre. Elle allait surprendre, c’était évident. Non seulement son héroïne, celle qu’il avait façonnée sur plusieurs tomes et qui avait tenu en haleine des millions de gens, allait mourir… mais elle allait mourir de la plus horrible et mémorable des manières !
Toujours bon pour le buzz et le compte en banque.
Hector Coiviel finissait son vingtième roman. Il s’était fait un nom dans les romans feel-good, des œuvres qui lorgnaient fort vers l’univers du coaching et du développement personnel. »

Mon avis :

Un court avis !

C’est une lecture abandonnée pour moi. A un quart du livre, je n’arrive pas à rentrer dedans ni à comprendre la direction que prend l’histoire. Le personnage principal est un auteur à succès mais son dernier livre fait un vrai flop. Son éditrice n’a pas mâché ses mots. Le personnage principal se remet en question après une grande déception, il était sur de finir sa saga en beauté mais non. 

J’ai eu l’impression de tourner en rond, de ne pas avancer. 

Le scénario ne contient pas assez de dialogues et beaucoup trop de descriptions, de réflexions auto centrées et assez déprimantes. Peut-être que c’était juste pas le bon moment !

En résumé : Je voulais m’essayer au développement personnel mais l’expérience est plutôt ratée.

Laisser un commentaire