Fragment de livre en guise de mise en bouche :

— Je ne ris pas, répondit-il docilement, bien que ses lèvres s’étirent malgré lui.

— Tom McDonald, il n’y a rien de drôle. Je ne veux pas que vous vous mettiez de fausses idées dans la tête sur moi ou sur cette pièce.

— Trop tard. J’ai déjà plein d’idées. Et c’est toi qui es la source de la plupart d’entre elles.

— Eh bien, chasse-les.

— Désolé, ma chérie, c’est impossible. Surtout quand tu es là, bouillonnante, à quelques centimètres de moi. Ça me donne envie de t’embrasser.

Elle recula d’un pas, comme prise de panique.

— Non, pas ça.

Il la dévisagea d’un air grave.

— On dirait que tu ne sais pas trop ce que tu veux, ces derniers temps, commenta-t-il.

— Oh ! Et puis zut ! s’exclama-t-elle en s’en allant à grands pas furibonds.

Alors, il ne retint plus son sourire. Il était satisfait de cette rencontre. Oui, elle s’était déroulée nettement mieux qu’il ne l’avait escompté.

Mon avis :

Une bonne romance !
Cette romance a tous les pré-requis de Noël : le goût, les odeurs, les lumières et la chaleur de l’amitié et la convivialité. Elle commence sur les chapeaux de roue ou plutôt entraîne la.e lectrice.eur sur les chapeaux de roue. Elle est prenante dès les premières pages mais j’ai eu un petit décrochage vers les deux tiers.
Deux dégoutés de Noël, deux alliés ou pas ?
Janette travaille comme esthéticienne dans un centre de remise en forme à Serenity, une petite ville. Elle est entourée de 3 bonnes amies Helen, Maddie et Dana Sue. Elles sont aussi appelées Les Sweets Magnolias. Maintenant qu’elles sont toutes les trois heureuses en ménage, elles ne peuvent s’empêcher de jouer les entremetteuses. Elles ont Janette en ligne de mire.
Maddie est également sa cheffe, elle lui demande de faire partie du comité de Noël de la ville. Janette déteste Noël mais elle ne veut pas révéler ses raisons. Elle fait donc partie du comité de Noël où elle rencontre Tom, l’adjoint du maire. Lui aussi n’est pas très enchanté par Noël. Ces deux êtres dégoûtés de Noël pourraient-ils se laisser gagner par l’esprit de Noël ?
Un trio plus que charmant !
Maddie, Dana Sue et Helen sont charmantes même si j’avoue que leurs maris respectifs sont encore plus drôles. Ils sont encore plus commères que leurs femmes. Oui oui c’est possible. Erik, Ronnie et Cal, sont tellement charmants et comiques.
Mary Vaughan : un personnage secondaire complexe !
Au début, j’avais un peu de mal, mais l’auteure a su développer et complexifier le personnage. C’est presque le personnage le plus construit finalement et qui m’a le plus touchée et bouleversée. Mary Vaughan a une réputation de croqueuse d’hommes mais derrière cette réputation se cache une femme divorcée qui ne sait plus trop où elle en est et qui en a marre d’être seule.
Un rythme à la traîne !
Il m’a manqué le rythme. J’ai eu l’impression que le rythme s’était installé. Puis sans que je ne m’en rende compte, il a changé. Ou peut-être que quelques petites choses sont venues perturber ma lecture. Mais bon, j’ai réussi à raccrocher le wagon. Je pense qu’un certain revirement ne m’a pas totalement convaincue.

En résumé : C’est une bonne romance. Même si au final, les personnages principaux ne m’ont pas autant intéressée que les secondaires. J’ai quand même été touchée et happée par cette histoire.

Note : 3.5 sur 5.

3 commentaires sur « L’amour en cadeau de SHERRYL WOODS »

Laisser un commentaire