Fragment de livre en guise d’avant-goût :

Après avoir reposé la boîte, je me tourne pour reprendre ma déambulation et me retrouve nez à nez avec le stéréotype du mari parfait. Ce dernier me dévisage, me sourit et me lance un clin d’œil tandis que madame analyse les rayonnages de serviettes hygiéniques. Je contourne le type affaissé sur son caddy et grimace en avançant dans l’allée centrale.
Après les tampons, le papier toilette.
— Celui-ci est doux pour les fesses, me souffle une grand-mère permanentée d’une voix fluette. Triple épaisseur. Plus jamais vos doigts ne traverseront le papier.
Ça, c’est de l’info !
Discrètement, je cherche la caméra cachée au plafond, avant de me rendre compte qu’il n’y en a pas.
Je lui souris poliment. Je n’ai pas besoin de papier toilette. En revanche, des mouchoirs si, pour pleurer toutes les larmes de mon corps.
— Tenez, c’est cadeau.
La petite dame m’offre un bon de réduction de soixante-dix centimes, alors tant qu’à faire, je m’empare du PQ et m’éclipse dans un autre rayon. J’y erre de longues minutes avant d’une fois encore me retrouver confrontée au client sexuellement en manque qui s’est éloigné de sa femme.

Mon avis :

Une simplicité captivante !
Cette romance est une très bonne lecture. Elle est écrite avec simplicité, peu de fioritures et finalement ça colle, même si c’est un peu perturbant les 10 premières pages. L’auteure a même réussi à me surprendre sur le tempo des événements ce qui est rare dans les romances harlequin car elles sont souvent faites selon un schéma très particulier. L’auteure varie un peu les plaisirs.
Je t’aime un peu, beaucoup, passionnément, pas du tout !
J’ai adoré cette romance simple, pleine de non dits, d’amitié et un peu plus. J’ai été happée dès les premières pages. Lila est une femme gentille : une vraie tarte à la crème. Loris est un garçon prévenant mais un peu trop. Ils sont amis mais tout le monde pense qu’il y a plus. Ils se tuent à dire non ? Et s’il y avait vraiment plus ? Mais Loris est marié. Certes, il est marié à une garce hypocrite, mais ils ont un fils. Peuvent-ils prendre le risque de détruire ce mariage et cette famille ?
Et puis, il y a Arthur, le beau médecin qui a craqué sur Lila. Et il ne la laisse pas indifférente.
Des personnages aux langues acérées !
Lauren, la sœur de Lila, est pas mal dans le genre fonceuse, un peu brute de décoffrage. Elle parle puis réfléchit ensuite à ce qu’elle a dit. La meilleure amie de Lila, Marilyn, est un amour qui demande qu’à être aimé. Elle butine de fleur en fleur mais dans le but trouver le bon. C’est une romantique et une rêveuse. Ces deux personnages sont différents en pas mal de points mais elles aiment toutes les deux Lila et veulent son bonheur.
Une famille pas comme les autres !
Je ne vous dirai pas grand-chose de la famille de Lila, si ce n’est qu’elle sort vraiment de l’ordinaire. Ses parents sont, comment dire, très spéciaux, un peu beaucoup baba cool… Certains rêveraient d’avoir des parents comme eux .
Petit hic !
L’intrigue a pris le temps de se développer, de se construire et de se complexifier. Mais la fin est très abrupte : en deux trois pages elle est classée. J’étais un peu déçue. Je suis un peu restée sur ma faim. Comment ça, c’est fini ? Et Marilyn, et le gardien d’immeuble de Lila… L’auteure a entretenu le suspense autour des personnages secondaires mais n’a pas répondu aux questions laissées en suspens. Ça laisse un goût d’inachevé. C’est dommage ! Après c’est vrai que cela laisse place à l’imagination mais personnellement j’ai plus eu l’impression qu’on me coupait l’herbe sous le pied.

En résumé : C’est une très bonne romance, sans prise de tête, simple, prenante et aux odeurs de Noël. Moi qui n’aime pas les bûches, j’étais prête à faire une exception.

Note : 4 sur 5.

12 commentaires sur « L’amour est un dessert… qui se mange à deux de CÉCILIA CITY »

  1. Je viens de lire ta chronique et ça me donne quand même bien envie de découvrir ce roman, même si je risque d’être comme toi frustrée par la fin car je n’aime pas quand ça finit trop vite, et j’ai l’impression que c’est malheureusement souvent le cas lorsque l’intrigue prend du temps pour se dénouer… Après, c’est une romance de Noël, et je n’attends pas des miracles, je veux juste passer un bon moment et je pense que c’est ce que ce livre pourra m’offrir ! 😉

Laisser un commentaire