Le synopsis de mon édition en dévoilait un peu trop.

Aperçu en image :

Mon avis :

Un superbe manga sur Tokyo et la vie des concubines aux Japon du 19ème siècle ! 

J’avoue ce n’est pas du tout le style de manga que je lis habituellement mais là, la couverture et le synopsis m’ont bien intriguée et en plus les dessins me plaisaient. Je me suis donc lancée dans l’aventure et la découverte. Je suis ravie de ce choix, car bien que le thème soit atypique pour moi. J’ai beaucoup aimé le découvrir à travers les yeux de la mangaka.

Elle fait preuve de beaucoup de douceur dans sa façon de traiter ce thème, un peu de pudeur mais aussi de la franchise. Elle nous montre la façon de vivre de ces femmes avec les avantages et inconvénients de la profession : maladie, maltraitance, dette… La mangaka porte un regard sans jugement et sans fard sur un Japon fait de faste, de fard et de beauté. Elle gratte la croûte en le rendant plus humain, émouvant et beau mais un autre type de beau.

Il faut aller plus loin que les apparences, j’ai mis un peu de temps à rentrer dans le manga. Le début semble un peu superficiel, comme un papillon qui survole un paysage pour aller se poser. C’est profond à force de tourner les pages.

Ce manga est un récit doux et amer. Il est émouvant et beau. La fin m’a chamboulée. Elle est un peu comme l’épée de Damoclès qu’on sent arriver mais que l’on ne veut pas voir. 

6 commentaires sur « Le dernier envol du Papillon de KAN TAKAHAMA »

Vos commentaires font toujours plaisir :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s