Extrait en image :

Mon avis :

Une très bonne lecture ! 

C’est une très bonne lecture. J’ai reçu cette bande-dessinée pour mon anniversaire. J’avoue que je ne suis pas très bande-dessinée contrairement à mon entourage mais je me laisse de plus en plus tenter. Celle-ci m’a un peu fait penser à Player One de Ernest Cline, avec le principe de la réalité virtuelle. Ce monde est futuriste car la protagoniste entre dans le jeu à l’aide de lunettes et c’est comme si le joueur y était. 

Réel/virtuel ! 

La(e) lectrice(eur) suit Marje aux côtés de son amie Dana qui découvre un jeu de réalité virtuelle qui s’appelle Bolchoï Arena. C’est un jeu qui permet d’explorer le cosmos et notamment des planètes où l’homme n’a pas encore mis les pieds comme Titan. Le jeu se veut proche de la réalité. 
Marje est une étudiante en astrophysique. Elle va se lancer dans l’aventure avec passion et une chance du débutant à faire pâlir les experts. Elle part en exploration et plus rien ne l’arrête. Seulement, elle n’est pas la seule à explorer le Bolchoï : des grandes entreprises y ont placé leurs intérêts commerciaux. Il ne faudrait pas marcher sur leur plates bandes 

Un avertissement une réflexion ? 

Cette BD met l’accent sur le fait que le Bolchoï est un jeu, donc par définition irréel, bien que l’immersion complète rende cette frontière floue. Mais le risque est d’en oublier la vie réelle et de plonger dans le jeu au détriment des relations sociales et de sa vie. 
Il faut peut-être y voir un message : le jeu c’est bien, mais il faut savoir doser entre l’évasion et l’addiction. 

Des couleurs et des dessins agréables ! 

Les dessins et les couleurs vont parfaitement avec l’histoire. Ils sont doux tout comme les dessinateurs et auteurs sur la façon d’aborder la thématique. Ce n’est pas pour autant que ça ne pète pas un peu quand il y a des explosions ou des scènes de combat. La seule chose, c’est que j’aurais aimé une démarcation plus franche entre le réel et le virtuel via un jeu des couleurs par exemple car la transition n’est pas toujours évidente. 

En résumé : c’est une super BD qui aborde une thématique de plus en plus d’actualité surtout avec l’essor des nouvelles technologies. Comment faire la part entre le réel et le virtuel. C’est une question difficile. 

Note : 8.5 sur 10.

Vos commentaires font toujours plaisir :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s