La Princetta de Galnicie rêve de voyage et de liberté. Refusant d’être mariée à 15 ans, elle prépare son évasion en compagnie de sa femme de chambre et amie, avec la complicité de l’Archonte, Intendant du Royaume. Mais sa première traversée va s’achever tragiquement et, à cet incident, vont succéder de nombreuses épreuves: errance, souffrances, emprisonnement… Jusqu’au voyage initiatique qui la mène, avec quelques compagnons, au cœur de ses propres tourments, dans l’Archipel…

En guise d’avant-goût :

Comparées à ces puissances lointaines, les turpitudes du cœur humain semblaient sans importance. Il pouvait bien se passer mille choses sur la Terre, des tempêtes pouvaient se produire, des guerres et des famines ravager des peuples, des amours pouvaient naître et mourir, tout cela n’empêcherait pas la course des étoiles à travers la nuit. Ainsi, à force d’observer le ciel, Galotcho et Orféus se sentirent apaisés.

Mon avis :

Une très bonne lecture !

J’ai passé un très bon moment de lecture avec Malva et sa soif d’aventure et de liberté. Ce roman est prenant et se lit facilement. C’est une odyssée au féminin, pleine d’aventure à coup de plumes et d’épées. Il y a des rebondissements à foison.

Malva, une héroïne insolite !

Elle est la princetta de Galnicie. Ses parents veulent la marier à un homme bien plus âgé qu’elle. Elle espérait tellement que ses parents l’appelleraient pour des affaires de Royaume, pour avoir son avis, pour compter tout simplement. Mais non ! Elle en a assez, elle n’est pas un objet dont on dispose. Elle veut sa liberté: elle s’enfuit avec l’aide de Philomène et de son mentor, l’Archonte. Seulement tout ne se passe pas comme prévu. Va-t-elle découvrir le monde ?
Ma description ne rend pas bien compte de la maturité du personnage. Sachez que sa décision est réfléchie et non pas un coup de tête d’une adolescente en pleine crise.

Une alternance de point de vue intrigante !

La.e lectrice.eur a droit aux points de vue de Malva et de Orféus. Deux personnages aussi différents que similaires : elle est enchaînée par son rang, il est enchaîné à Terre à cause d’une maladie. Elle rêve d’avoir une influence sur son royaume et d’être importante. Il rêve de mers, d’océans et d’aventures. Ils sont tous deux emprunts de libertés et de rêves. Vont-ils réaliser leurs rêves ?

Un message, une morale !

Comme je vous l’ai déjà dit plusieurs fois, j’adore les romans avec un message ou une morale. Ce roman jeunesse ne fait pas exception et je trouve ça d’autant plus beau qu’il fait réfléchir.

Deux fins !

Je suis assez ravie des deux fins surprenantes et en même temps, j’aime beaucoup la deuxième. Mais, en tout cas, comme ça, tout Lecteur est content.

En résumé : J’ai adoré ce livre jeunesse. Cette odyssée au féminin m’a charmée. Elle est rythmée. Il m’a manquée un petit quelque chose, un petit peu plus d’émotion peut-être.

Notation : 16/20

Publicités

3 commentaires sur « La princetta et le capitaine de ANNE-LAURE BONDOUX »

Vos commentaires font toujours plaisir :)