La réalité est ce que l'imagination fait d'elle _Charmant _ David Safier_

Affichage : 1 - 15 sur 15 RÉSULTATS
Divers

J17 : Calendrier de l’avent livresque

Cher.e.s voyageur.e.s Aujourd’hui, ce sera une citation d’une saga que j’adore. Je vous en ai parlé et reparlé. Mais je trouve qu’elle n’a pas fait assez de bruit. Elle est belle, les descriptions sont suffisantes, dépaysantes et parfaites au niveau …

Divers

Les sagas en cours #6

Coucou tout le monde, Il y en a deux trois que je n’ai pas mentionné mais parce que je ne compte pas forcément les continuer. Je voulais faire un petit récapitulatif de mes sagas livresque en cours : Saga terminée: …

Fragment de livre Rendez-Vous Littéraire

Fragment de livre #95

Cher.e.s Voyageur.e.s,

Je compte partager avec vous un extrait de Cavalier Vert Tome 5 : un éclat d’argent de Kristen Britain :

« Karigan songea que la morphie avait été vraiment très agréable, terrassant la douleur pour la première fois depuis ce qui lui semblait être une éternité. On ne comprend vraiment combien la douleur nous coûte que lorsque l’on en est libérée et que l’on sent la différence. Elle s’était laissé bercer, s’était abandonnée au monde flottant de la substance et avait dormi d’un sommeil de mort dénué de rêves ou de visions. »

Bonne lecture !

Fragment de livre Rendez-Vous Littéraire

Fragment de livre #88

Cher(e)s Voyageur(e)s, Aujourd’hui, je vous mets un petit extrait de ma lecture en cours Cavalier Vert T3 : Le tombeau du roi suprême de Kristen Britain : Karigan vacilla sur les pavés irréguliers. – Quels souliers ridicules ! marmonna-t-elle pour …

Fragment de livre Rendez-Vous Littéraire

Fragment de livre #85

Cher.e.s voyageur.e.s, Aujourd’hui, je partage avec vous un extrait de ma lecture en cours Cavalier vert T2 : La première cavalière de Kristen Britain : « — Brogan, dit dame Cygneru, je reconnais que vous autres caracoleurs connaissez ces contrées …

Fragment de livre Rendez-Vous Littéraire

Fragment de livre 📖 #84

Cher.e.s Voyageur.e.s,

Aujourd’hui je voulais partager avec vous un extrait de ma lecture en cours Cavalier vert T1 de Kristen Britain :

— Menacé ?
Karigan regarda la cabane autour d’elle, comme si des bandits allaient surgir des murs de rondins bruts.
— Les scieries. Le besoin de défricher les terres pour installer des fermes et des villages. La nécessité de construire des flottes de navires pour aller en mer ; et le besoin de maisons douillettes durant les rudes hivers. (Abram se pencha vers elle, l’air sérieux.) Ces temps-ci, on a aussi un besoin croissant de papier. Des acres entières de forêt des environs ont été abattues. Jusqu’à maintenant, cela s’est produit hors des limites de mon domaine, mais ils ne replantent pas et s’aventurent de plus en plus loin dans la forêt.
— Mais votre travail consiste certainement à couper des arbres.
Karigan regarda la hache d’un air lourd de sens.
— Tout à fait, mais je parle des terres royales. Je suis le gardien des forêts de Zacharie, comme je le suis depuis trois générations pour sa famille. Je sélectionne soigneusement les arbres que j’abats. Quelques pins blancs par-ci pour le mât des bateaux, quelques cèdres par-là pour faire des panneaux, et toujours je replante une pousse. Alors que les autres forêts sont gâtées, ma hache sert plutôt à défendre les frontières de mon domaine. Les habitants de Nord ne cessent d’insister pour que le roi Zacharie ouvre ses terres à l’exploitation. Certains s’y essaient sans demander l’autorisation.

Passer une excellente journée et de bonnes lectures 📖

Premier paragraphe/Première page/ Premières lignes Rendez-Vous Littéraire

Premier paragraphe #58

Cher.e.s Voyageur.e.s,

Aujourd’hui je voulais vous présenter ma nouvelle lecture de semaine Cavalier vert T1 Kristen Britain. Je vous propose de découvrir le premier paragraphe avec moi.

« Le granit était froid et rugueux sous les paumes de l’homme à la cape grise. C’était du bon granit bien solide, issu du tréfonds même de la terre. Il suivit la trace à peine perceptible de joints entre les pans immenses du mur. Les joints, pensait-il, étaient la clé. La clé pour détruire le mur. »

Bonne lecture ! ♥