Extrait en image :

Mon avis :

C’est une tragédie africaine en 5 actes. On suit deux membres de la famille de T’zée. T’zée est un puissant dictateur. Il a une ascendance importante sur son pays. Il est détesté, aimé et craint. T’zée comme beaucoup de chefs africains, il s’enrichit alors que ses concitoyens s’appauvrissent. Le pays est soulevé par la révolte d’autant plus que la rumeur circule que T’zée est mort. Deux têtes sont prêtes à gouverner et à affronter le peuple ou à l’aider. Seulement, la rumeur pourrait être fausse. 

Cette histoire peut s’appliquer à beaucoup de pays en Afrique où la corruption est haute, les chefs de partie s’enrichissent, achètent des armes, répriment le peuple… 

Je n’ai pas vraiment aimé, car je n’ai pas réussi à m’attacher aux protagonistes peut-être, car justement ce sont des personnes proches du pouvoir. Puis au niveau des émotions, le rendu était assez plat, un peu de drama, mais il n’y a ni tristesse, ni joie d’être libérée, ni peur de la révolte. Leur monde a l’air d’être abrasé, lissé, comme si l’espoir n’était plus de la partie. C’est perturbant pour s’immerger dans l’atmosphère. J’ai eu beaucoup de mal. 

Au niveau du dessin, on se représente assez bien les paysages luxuriants et désertiques. Mais les contours sont vraiment trop épais. Ça grossit les traits et cela ne reflète pas la finesse des expressions humaines. 

En résumé, je suis passée à côté de cette bande dessinée, c’est dommage, car elle sensibilise sur la corruption dans les régimes africains. L’ambiance me perturbe légèrement entre mélodrames et les émotions émoussées.

D’autres avis ici :

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)