Fragment de livre en guise de mise en bouche :

« Dans sa course folle, elle entendait des sabots marteler le sol juste derrière elle, le cavalier se rapprochait, toujours plus vite, toujours plus près. Elle savait qu’elle ne pourrait pas fuir éternellement. Courage ou folie, elle se saisit d’un long bâton laissé sur le sol et se retourna, prête à payer chèrement sa vie.
En criant, elle attaqua la première et frappa la jambe du cavalier.
Mais en un éclair, le bâton fut coupé en deux et Flamine vit une épée immense juste au-dessus de sa tête. Le cavalier était étranger, ses yeux noirs étaient durs et comme maquillés de noir. Il était grand et large d’épaules, impressionnant. Il descendit de cheval, et haletante, elle le vit s’approcher, l’épée toujours dégainée et menaçante. Un hurlement de frayeur s’étouffa dans sa gorge, elle le regardait de ses yeux bleus, pétrifiée mais les poings levés.
Soudain Bertrand arriva près d’elle et menaça le cavalier de son épée.
— Passez votre chemin, vous êtes sur les terres de Joigny.
— Cette femme a effrayé mon cheval, répondit le cavalier d’une voix grave.
— Je vous ai dit de quitter les lieux, insista bravement Bertrand en évidente faiblesse au regard de la dizaine de cavaliers[…] »

Mon avis :

J’avais vu un avis sur un autre livre de cette saga chez Maven Litterae et ça m’avait vraiment donné envie de me lancer. Il avait un peu peur que je me sente perdue en sachant que je commençais avec le second tome de la saga Croisade. L’immersion a peut-être été plus lente, mais j’ai quand même dévoré ce roman. J’en ai fait qu’une seule bouchée. 

Thomas de Joigny est parti en croisades pendant dix ans. Il a été loin de son domaine et s’est forgé une certaine réputation durant les batailles pour la ville sainte. Il a eu l’honneur de combattre pour le roi de France. Il a croisé le fer au côté d’Amaury de Tonnerre et Karim Al-Din. Il retourne enfin en France estropié. Il est accompagné du Roi de France et Karim Al-Din, le chef des cobras noirs aux ordres de Saladin. Leur retour ne se fait pas sans anicroche. La mère du Roi est devenue régente. Le retour du Roi de France ne la réjouit pas le moins du monde. Elle n’est pas prête à lâcher les rênes du pouvoir aussi facilement. Elle compte bien étendre sa zone d’influence au-delà de ses terres de Champagne en mettant les mains sur Joigny.  

Flamine a dirigé le domaine en son absence. Seulement, les pillards mettent à sac ses terres. Ses réserves sont à sec. Elle ne sait plus quoi faire. Elle partage son grenier avec ses gens, néanmoins il ne suffit pas à nourrir toutes les bouches. Devrait-elle se résigner à se marier pour les sauver tous ? Les propositions ne manquent pas, mais elle n’arrive pas à s’y résoudre. Elle a renoncé à sa dot pour soutenir les croisades. Le sacrifice ne prendra-t-il jamais fin ? C’est égoïste, néanmoins elle n’est pas prête à se marier encore moins avec le Comte de Rougy, bien que celui-ci se fiche pas mal qu’elle n’est plus de dot.

Ce conflit est au cœur de la romance. Il est responsable de la rencontre des deux protagonistes. Il conduit à la rencontre de ses deux êtres aussi dissemblables. Elle est pâle et empathique, il est bronzé, froid, calculateur et avide d’action. Est-il seulement chrétien ? 

Karim, avec le soutien de Thomas, se fiance avec Flamine pour s’assurer une place à la cour. Tout n’est qu’une mise en scène, Karim le sait, mais son cœur se laisse charmer par cette beauté rouge et ardente. Laissera-t-il parler son cœur ? Flamine se rendra-t-elle compte qu’il joue un rôle ? Le pardonnera-t-elle pour cette duperie ? Comment accueillera-t-elle ce mariage forcé ? 

Ces deux protagonistes sont deux fortes têtes. Flamine est loin d’être une femme facile. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et un peu de résistance ne fait pas de mal. C’est assez cocasse, surtout que Karim n’y est pas habitué. 

Si leur couple m’a plu, j’ai bien envie de faire plus ample connaissance avec les personnages secondaires. Je n’avais pas lu le tome sur Ysance et Arthur, mais l’envie me brûle maintenant surtout que le scénario de leur romance semble sortir des sentiers battus. 

L’auteure nous plonge dans un scénario plausible au cœur de la troisième croisade opposant Richard, cœur de Lion, Guy de Lusignan et Philippe II Auguste à Saladin dans la conquête de Jérusalem. Je vous avoue ne pas bien connaître cette période historique, pourtant l’auteure m’a donné envie de me renseigner. Mes recherches ont donné un peu plus vie au contexte historique et m’ont replongé dans mes souvenirs de cette lecture. 

En résumé : c’est une excellente lecture avec un fond historique riche et mouvementé. Elle est rythmée, belle et flamboyante.

Note : 4.5 sur 5.

D’autres livres sur la toile : Les passions de vie de fun, Les Miss Chocolatine bouquinent et Maven Litterae

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)