Images :

Mon avis :

C’est un super album. La (e) lectrice (eur) a l’occasion de découvrir les coulisses de l’Atelier Sentô : les projets de couverture, leur voyage au Japon… 

Je ne me rendais pas compte de combien de travail demande une couverture. Rêves de Japon a eu besoin de plus de 10 croquis avant d’arriver à la couverture finale. Elle répond totalement à leur objectif. Celle d’Hayao Miyazaki est juste géniale avec les références à ses œuvres : l’île du château dans le ciel, le pont de Chihiro, la maison de Hauru. 

À travers les différents croquis dessinés au cours de leur collaboration, le Japon offre de multiples visages. Ces deux dessinateurs les abordent via plusieurs chapitres. Les fantômes et leurs créatures mythiques continuent de peupler les rues. Coïncidence ou pas, Les Noces de la Renarde parle de ces mêmes créatures. Il m’a permis de mieux me les représenter.  

 Les temples continuent d’avoir une place importante dans leur vie.

 Le Japon est riche en histoire, mais c’est également une puissance technologique. C’est une ville à doubles facettes. Ce parallèle donne l’impression de faire un bon dans le temps. 

J’ai une petite préférence pour le chapitre sur l’enfance. Il y a de l’innocence, des jeux et des visages joyeux.

L’Atelier Sentô en profite pour nous raconter des anecdotes. Certains quartiers sont abandonnés, les Japonais n’osent pas les parcourir quand la nuit tombe. Ils sont habités par des esprits, des créatures et des fantômes. Cette pensée donne des frissons, et est pleine de fantaisie. Quelle imagination ! Que de légendes et de mythes à raconter aux enfants ! 

En résumé : Il est dépaysant à souhait. Les planches sont originales et elles vendent le Japon comme jamais.

Note : 3.5 sur 5.

D’autres avis : Aucun

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)