Extrait en guise de mise en bouche :

Ils se dissimulèrent parmi les arbres pour invoquer l’archange Gwenvaël. La créature apparut à deux mètres au-dessus du sol, ses grandes ailes blanches déployées. Gwenvaël battit des ailes, créant un courant d’air qui fit voleter les cheveux d’Isaline. Il se posa au sol, rabattit ses ailes magnifiques. Chaque fois qu’ils le voyaient, les deux humains étaient ébahis par sa beauté. Ses grandes ailes parfaitement blanches et sa chevelure d’un blond lumineux resplendissaient.

“Je vais finir par croire que vous êtes tombés sous mon charme, vous deux…”, susurra-t-il avec un regard faussement séducteur.

Isaline sourit, mais Geoffrey, lui, désapprouva aussitôt.

“D’accord, je ne vous plais pas… Non, non, je ne suis pas blessé, dit-il en feignant la déception. Bon, soyons un peu sérieux. Vous vouliez savoir si j’avais pris soin de vos amis, n’est-ce pas ?”

Mon avis :

Une lecture mitigée !

C’est une lecture mitigée. J’ai eu un peu de mal à plonger dedans, contrairement au premier tome. J’ai ma petite idée du pourquoi, même si je suis ravie de voir que le style et la plume ont évolué. Sa plume est plus simple, fluide et sans accroche. Le style est aussi plus harmonieux.

Le Livre de la Destinée !

Au début de ma lecture, je n’étais pas très convaincue par l’idée. Moui bof ! Pourquoi un livre? Si tout ce qui est écrit dedans se réalise un peu comme dans Death Note, ce n’est pas un peu risqué. Mais l’histoire de la perte de ce livre, de sa disparition pendant deux ans de la surface de la Terre et de la possible destruction de l’humanité s’il tombe entre de mauvaises mains a amené pas mal de questions. Ce livre n’est plus risqué mais plutôt un élément intriguant.

Mitigée mais pourquoi ?

J’avoue la principale raison, c’est les personnages. Je n’accroche pas trop aux protagonistes un peu trop doux et mielleux. Ce n’est pas forcément négatif mais je me rends compte qu’en grandissant, ma vision du couple et de leurs interactions évoluent. Si avant la douceur me faisait rêver, aujourd’hui je rêve plus de débats et d’échanges. Or j’ai l’impression que Geoffrey mène un peu trop souvent la danse et qu’Isaline ne s’affirme que très peu et mollement. Elle manque de peps et de couleurs. Comme je l’ai dit pour le précédent tome, une Charlène aurait été parfaite. Elle était la note d’originalité, que ce soit par sa tenue vestimentaire mais aussi par son attitude rebelle.
Attention Isaline s’affirme quand même un peu, mais elle ne tient pas dans la longueur. Maintenant Geoffrey passe à la casserole au lieu de quelqu’un qui découvre l’univers magique, j’ai eu l’impression d’avoir affaire à un professionnel. Cela pourrait être mis sur le compte du regard neuf, la méconnaissance des règles, mais difficile… Les interventions d’Isaline ou même de ses parents devraient être plus fréquentes…  Heureusement que l’intrigue rebondit et lui donne du fil à retordre.
Cyprien, le frère d’Isaline, reste dans l’ombre, nimbé de mystère. Dommage, car j’accroche vraiment à ce personnage, geek et un peu anti-héros.

Finissons sur une note positive !

Comme je le disais, si dans le premier tome les phrases pouvaient sembler décousues et le style un peu bancal – même si moins sur la fin -, dans ce tome-ci, elle prend de l’assurance. C’est vraiment plus fluide, ce qui me conforte dans ma conclusion du premier tome.  L’autre note positive est l’intrigue : si elle semble simple au premier abord elle se complexifie sans être tirée par les cheveux. Elle ne manque pas de rebondissements et de retournements de situation. J’ai eu l’impression que parfois l’auteure elle-même ne savait pas trop quelle serait la conclusion à l’énigme. Mais pourquoi pas ? Ce sera la surprise générale !!! Ah oui, la fin m’a laissée sur ma faim justement, un peu comme un cliffhanger ! Difficile de dire non au troisième tome.

En résumé : Une lecture mitigée ! Un style et une plume qui gagnent en qualité, une intrigue bien construite, mais deux protagonistes qui manquent de peps et d’émotion. Je ne sais pas si je lirai la suite car j’avoue que si la fin est une question ouverte, ce manque au niveau des personnages a rendu ma lecture plus ardue.

Notation : 13/20

Note : 3 sur 5.

Chronique du tome précédent :

Ps : La couverture de ce tome me plait beaucoup plus :D.

Un commentaire sur « L’ensorceleur T2 : Le livre de la destinée de ELODIE CHARRIERAS »

Vos commentaires font toujours plaisir :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s