Mon avis :

L’idée de la mangaka est d’enchaîner les combats plutôt que de faire une grande bataille. Legoshi est génial, il conquiert ses adversaires pas seulement avec la force, mais aussi avec respect. Tout ce qu’il veut, c’est empêché Melon de gouverner le Marché noir. Il veut réparer ses erreurs, notamment celle de l’avoir laissé fuir. Va-t-il réussir ? Il doit d’abord vaincre ses adversaires et Melon doit en faire de même pour qu’ils se retrouvent au sommet.

Rencontrer les différents gangs du marché noir est vraiment intéressant, surtout que Legoshi fait face à ses racines d’abord le Varan de Komodo et ensuite le gang des Loups. De son côté, Melon aussi fait face à une partie de son sang en affrontant auprès des lions le gang des léopards. Son affrontement donne lieu à des parenthèses et un accès au passé de Melon. À la suite à ses petits aperçus, cela donne l’occasion à la(e) lectrice (eur) de mieux le comprendre. La mangaka en profite pour montrer que la femme ou même la mère peut elle aussi maltraiter et briser un enfant. Nous avons souvent l’idée qu’une femme est douce et protectrice envers sa progéniture, mais malheureusement ce n’est pas toujours inné. 

Louis fait lui aussi une apparition longue et fracassante. Un herbi qui fait tomber les masques, il est le nouveau PDG du groupe Thorn. Il en profite pour briser la censure sur le marché noir. Ou là, là, le public n’a qu’à bien se tenir. Quel culot ! Il est impressionnant et charismatique. 

J’adore le lien qui unit Legoshi et Louis, une relation sans faux semblant, directe et franche. Chacun est prêt à donner de soi. Ils se sont bien trouvés. 

Ce tome est sérieux, plein d’actions, mais il ne manque pas d’interludes marrants et divertissants avec quelques petits moments romantiques. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde.

Note : 4 sur 5.

D’autres avis sur la toile : Les blablas de Tachan, Demoiselle tournesol et L’apprenti Otaku.

Tome précédent :

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)