Fragment en guise d’amuse gueule :

«  Sheena.
Tout ce qu’elle s’efforçait de contrôler fut révélé en un regard quand elle se tourna vers Jamie.
— Comment osez-vous l’exposer de la sorte ? Comment osez-vous m’exposer de la sorte ?
Sa voix n’était qu’un murmure, mais empreinte d’une telle indignation que Jamie fut interloqué.
— Je ne savais pas qu’elle ferait un tel tapage. Vous a-t-elle fait mal ?
— Vous auriez dû vous en soucier plus tôt ! dit-elle en haussant le ton. Vous n’aviez aucun droit d’insister pour que je reste ici et subisse cela.
— Ce n’est pas pour ça que je vous ai demandé de rester.
Son humeur se dégradait, alors elle baissa les yeux. Elle avait provoqué ce qu’elle craignait le plus chez lui : sa colère.
— Je pense qu’on en a assez dit et fait pour aujourd’hui, dit-elle tout doucement.
— Qu’est-ce qui vous arrive maintenant ? demanda-t-il avec autorité. Une telle rage ne peut pas disparaître si facilement. Si vous voulez me crier dessus, faites-le. Ne cachez pas votre fougue sous cette docilité. Je ne le supporterai pas, Sheena. Ne faites pas semblant avec moi.
— Très bien, Sir Jamie, dit-elle avec raideur. Je déteste ce que vous venez de[…] »

Mon avis :

Les Mackinnon et les Ferguson se font la guerre depuis Dieu sait combien de temps. L’amour n’a jamais régné entre les Highlanders et les Lowlanders. Les événements se tassent, tout a l’air tranquille. Puis une nuit, une attaque des Ferguson contre les Mackinnon ravivent les flammes de la haine. James Mackinnon est bien décidé à faire payer les Ferguson pour leurs méfaits. Pour une ferme brûlée, un vol de bétail, les Ferguson tombent des nues devant cette attaque soudaine… Leur clan est plus petit, faible, il ne saura tenir bien longtemps face à ses raids. La solution se trouve peut-être dans le mariage. Le père Mackinnon serait prêt à offrir son aîné. Cependant, Sheena ne veut pas d’un mari que l’on compare au diable. 

Jusqu’où les conduiront ses duels et ses batailles ? Les effusions de sang vont-elles perdurer ? 

La rencontre entre Sheena et James est inhabituelle. Ses circonstances sont pour le moins cocasses et pleines de quiproquos. James est impétueux, colérique et bourru. Il ne résiste pas à la beauté enflammée qui lui fait face. Sheena est têtue presque autant que lui. Elle est raisonnable, intelligente et courageuse. En tout cas, elle est loin d’approuver sa prise d’otage chez les Mackinnon, mais cacher son identité est primordial. Si son identité est découverte, la légendaire fureur de James risquerait de devenir réalité.

Le début de cette romance est marqué par quelques erreurs de traduction. James est également appelé Jamie et pendant un instant, j’ai cru que c’était deux personnages différents. Après 30 pages, le doute s’est levé. J’ai aimé retrouver la plume et les manigances de Johanna Lindsey, même si j’ai encore le goût de la saga des « Frères Malory ». Celui-ci est un peu plus pâle, les personnages sont des montagnes russes entre colère et passion, mais l’attente et le comique sont moins de la partie. 

En résumé : Cette romance est une fine alliance de l’émotion et de l’amour malgré quelques petites fautes de traduction. J’ai dévoré ce roman.

Note : 3.5 sur 5.

D’autres avis sur la toile : Les lectures de Titou et Les Miss Chocolatine bouquinent.

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)