La suite des aventures d’Arte, une jeune aristocrate florentine de la Renaissance, passionnée par le dessin et la peinture qui a décidé de rejoindre un atelier pour s’exercer, en dépit de l’opposition de sa mère.

Image en avant-goût :

Mon avis :

Un coup de cœur !

C’est un coup de cœur. Oh lalala icon_love! Ce tome est magnifique et encore meilleur que les précédents. L’histoire prend un tout autre tournant. Léo refait son apparition. Oh ! il m’avait manqué avec son côté bourru. Arte est-elle toujours amoureuse de lui ? Est-ce qu’elle lui a manqué ? 

Le retour à Florence !

Arte est de retour à Florence, sa renommée l’a suivie et son refus de travailler pour le clan Fariel attire la curiosité. Qui refuserait une telle opportunité ? Les curieux sont nombreux et les client aussi. Elle a promis à Youri Fariel de viser plus haut que le clan Fariel comme mécène. Seulement, il sème aussi le doute dans son esprit, tiendra-t-elle sa parole ? En est-elle seulement capable ? L’atelier de Léo suffira-t-il à son projet ? Est-ce vraiment ce qu’elle veut ? Que de questions, de doutes et d’introspection !

 Je suis ravie de voir combien Arte est sortie grandie de son expérience vénitienne. Elle est mature, plus réfléchie, plus sûr d’elle. Oui, cela peut paraître ambiguë, mais elle est plus sûre de ses capacités mais moins de l’avenir de son art. Léo ou encore son amie la courtisane pourront peut-être l’aider. 

En résumé : C’est un coup de cœur et maintenant que je sais qu’il y a un tome 9 l’attente va être longue. J’ai tellement hâte.

Notation : 19/20

Publicités

Vos commentaires font toujours plaisir :)