Mon avis :

Attention, cette chronique contient du spoil, donc si vous n’avez pas lu les tomes précédents. C’est à vos risques et périls ! J’ai tout essayé pour l’éviter, mais pour exprimer correctement mon avis, je ne peux faire autrement.

Nogiku tient une place centrale, dans ce tome. Elle est la demi-sœur de Kasane, mais celle-ci est dans l’ombre de ce secret. Kasane a fait l’erreur de rentrer chez elle et Nogiku découvre le sombre secret de Kasane. Kasane a volé le visage de Nina Tenzawa. Nogiku est prise de rage, car Nina a subi le même sort que sa mère des années plutôt. Elle va donc préparer sa vengeance contre Kasane.

Cette suite m’a laissée un peu perplexe. Il y a du suspense, des rebondissements… Une sensation de mal être s’est emparée de moi durant ma lecture.

Nogiku est un personnage qui certes a vécu des choses atroces. Elle n’en est pas sortie indemne. Elle est devenue ambiguë : toute en innocence ou tout en laideur (de l’âme), lumière et ténèbres. Je ne peux pas dire aimé ce personnage ou pas. Cependant, elle m’a déstabilisé et mis mal à l’aise à certains moments. Peut-être que c’est pour ça, que j’ai moins aimé ce tome. Cela reste une superbe suite.

Du côté des dessins, il n’y a pas de grande évolution. Ils sont vraiment beaux. La couverture colle vraiment bien à l’histoire et elle est toujours aussi belle. 🙂

En résumé : Une belle suite digne des tomes précédents avec du suspense, des rebondissements, mais elle est aussi plus noire et plus malsaine.

Notation :

Note : 7.5 sur 10.

Tome précédent :

Tome suivant :

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)