La réalité est ce que l'imagination fait d'elle _Charmant _ David Safier_

Affichage : 16 - 30 sur 30 RÉSULTATS
Appréciation Dark Fantasy Fantasy Les maisons d'éditions LIVRE Milady Très bonne lecture

Waylander T1 de DAVID GEMMELL

Fragment de livre en guise de mise en bouche : « — Bienvenue dans notre groupe, Waylander, fit le général, se fendant d’un sourire. Tu viens juste de louper l’histoire d’Hargate.— Mais pas du tout. Dundas m’en a parlé. Mais y avait-il des …

Fragment de livre Rendez-Vous Littéraire

Fragment de livre #107

Cher.e.s voyageur.e.s, Je vous présenterais un extrait du livre, mais cette fois, ce sera d’une lecture passée et déjà chroniquée de façon à vous faire découvrir le livre autrement. J’ai un peu changé le principe. Pourquoi ? parce que je …

Appréciation Coup de cœur Fantasy Les maisons d'éditions LIVRE Milady Urban Fantasy

Meg Corbyn T3 : Gris Présage de ANNE BISHOP

En guise d’amuse bouche :


« Ce n’était pas pareil qu’avec Sam. La main de Simon, plus large, passa lentement sur sa tête. Ses doigts puissants s’arrêtèrent derrière son oreille, là où les muscles étaient tendus, pressant, décrivant des cercles, massant.

Elle chancela. Ce n’est que lorsque son front reposa contre la poitrine de Simon qu’elle prit conscience qu’ils s’étaient rapproché.

– Oh ! murmura-t-elle. Ça ne m’étonne plus que tu restes allongé sur mes genoux quand on regarde un film.

Simon rit, lui effleurant les cheveux de son souffle.

Il retira sa main et recula, trop tôt au goût de Meg. « 

Mon avis :

Un total coup de cœur !

Ce livre est plus centré sur les Cassandra de Sangue. C’est une partie que j’ai beaucoup aimé. Un mystère qui s’éclaire cependant il n’est pas totalement résolu. Est-ce qu’elles vont réussir à vivre hors de l’institut ? Et comment ? Les Autres en prendront-ils toutes les responsabilités sans que le mouvement de l’HAT lève le petit doigt ?

Pour répondre aux comment, Meg va devoir apprendre à se connaître pour aider les siens. Elle ressent un sentiment d’appartenance en vers les autres Cassandra de Sangue. Ces sentiments sont tellement profond. Meg grandit au niveau sentimental.

Un mouvement ennemi très bien fait !

Le mouvement HAT (Humain avant tout) est super bien construit : les idées, les mise en place de campagne, les intrigues politiques… Cela ressemble presque à nos mouvement politiques (je ne vise personne), ils se serrent des événements et les tournent à leurs avantages. J’ai adoré cet ennemi… Un vrai dark ennemi !

De plus, le fonctionnement de ce groupe est un vrai mystère, à élucider par les Autres et les humains de la meute. Cette enquête est pleine de rebondissements et très addictive.

Les personnages toujours aussi attachants !

Une nouvelle Cassandra de Sangue fait son apparition que j’ai énormément apprécié: Espoir. Elle est comme Meg peut-être un peu moins forte mais elle a tout aussi envie de vivre. C’est une vraie combattante pour la vie.

James Crispin Montgomery est un peu plus au centre de cette histoire. J’ai été contente d’en apprendre plus sur ce personnage et de rencontrer enfin sa fille, Lizzie. Elle est à l’origine de plusieurs scènes comiques. Elle rend James Crispin Montgomery tellement plus réel.

Meg et Simon sont tellement mignons. Je les adore. Leurs rapports sont ambiguë entre amitié et plus. Ils ont complètement tiraillé mon petit cœur. Ils l’ont légèrement maltraité.

Les Crowgard sont tellement drôles toujours prêts à jouer, à voler des objets brillants et à jouer des tours à Meg. Les Wolfgard qui se battent pour les coussins et les biscuits pour chiens… Que de bons moments!

En résumé : Les personnages sont vraiment le point fort de Anne Bishop. Ils sont tellement attachants. J’ai eu envie de les prendre dans mes bras de les caliner et de donner des claques à tour de bras.

Notation : 19/20

Note : 5 sur 5.

Tome suivant :

Appréciation Excellente lecture Fantasy Les maisons d'éditions LIVRE Milady Urban Fantasy

Meg Corbyn T2 : Volée Noire d’ANNE BISHOP

Extrait en guise d’hors d’oeuvre :


– Meg ? Meg Meg Meg ! Flûte !

– Hé, Meg ! lança Sam avec un gloussement. Tu étrangles oncle Simon.

– Oh ! désolée.

Relâchant sa prise sur lui, elle lui donna quelques petites tapes amicales sur la tête et l’embrassa entre les deux oreilles.

Il aurait préféré moins de tapes et plus de baisers, mais au moins, à présent, il pouvait respirer. Lorsqu’elle recommença, il réussit à glisser une patte entre son cou et les bras de Meg avant qu’elle le presse contre elle.

-Tu as l’air bizarre, commenta Sam en lui décochant un coup d’œil en coin.

-Mange ton pop-corn, gronda-t-il.

Mon avis :

Une excellente lecture !!! ♥

Les personnages sont vraiment le fort de Anne Bishop. Ce tome-ci renforce cette idée. Ils ont tous une profondeur, due à leurs sentiments, à leurs émotions, leurs réactions… Aucun personnage ne semble laisser de côté que ce soit les personnages principaux ou secondaires. C’est rare dans un livre et un point que j’apprécie beaucoup !

Chaque personnage a son importance, chaque personnage apporte quelques choses au récit. C’est un point que j’aime beaucoup dans les romans d’Anne Bishop.

Il y a effectivement beaucoup de personnages, ce n’est pas pour autant que je me suis perdue. Ils sont tellement bien développés que c’est impossible de les confondre. Et pourtant, je ne suis pas super douée pour retenir les prénoms.

Simon et Meg sont mes personnages fétiches. L’évolution de leur relation est un régal. De plus, cela m’a permis d’en savoir plus sur eux deux, leurs passés… Simon se détache des autres « Autres », c’est un progressiste. Il a la volonté de se rapprocher des humains tout en posant des limites. Et Meg s’était d’abord rapprochée des Autres avant de se lier d’amitié avec les autres humains de l’enclos. Cette volonté d’aller vers les autres est superbe et admirable surtout au vue de son passé. J’ai été aussi contente de revoir Sam avec Meg même s’il était un peu moins présent :S.

Un point de vue intéressant ! ♥

La relation entre les personnages s’est étoffée. Les humains _les employés des Autres_ sont beaucoup plus présent dans ce roman. Meg est la première humaine à se faire une place parmi les Autres. Elle a éveillé leurs intérêts quant aux modes de vie des humains. Cela donne lieu à des scènes comiques. J’ai beaucoup rigolé.

Pourquoi ce n’est pas un coup de cœur ?

La fin est un peu abrupte. Le dénouement se passe dans les 30 dernières pages. Cela s’accélère un peu trop à mon goût. Je ne pourrais pas vous en dire plus car ce serait vous spoiler.

En résumé : Une superbe suite avec de nouvelles intrigues, de l’action et des personnages toujours aussi attachants.

Notation : 18/20

Note : 4.5 sur 5.

Tome précédent :

Tome suivant :

Bragelonne Les maisons d'éditions LIVRE Romance

Tendre veillée de SCARLETT BAILEY

Extrait :

Mais si tu étais libre… eh bien, en d’autres termes, je préfère une femme qui peut s’asseoir pour regarder les étoiles, plutôt qu’une qui essaie d’en être une. A présent, nous ferions mieux de rentrer avant de mourir de froid ou que le bateau ne coule, au choix.

Mon avis :

La protagoniste Lydia a toujours eu des Noël de M**** : une ambiance familiale lourde de rancœur, de jalousie… Il ne me vient pas d’autres mots pour les décrire.  Et cette année, elle compte y remédier. Elle va se rendre avec son petit-ami Stephan chez une de ses meilleurs amies Katy. Katy et son mari ont rénové une veille demeure pour en faire un hôtel. Elle a des allures de château digne des rêves de princesses secourues par  de preux chevaliers. L’ambiance y ait. Lydia est remplie d’espoir, de question sur l’avenir de son couple, de surprise : pas toutes agréables comme l’apparition d’un ex avec… Est-ce qu’elle aura enfin le Noël de ses rêves ?

J’ai passé un bon moment avec cette romance qui est remplie de quiproquo, de piques. J’ai bien rigolé à certaines répliques bien qu’un peu cliché. Cela ne l’empêche pas d’être drôle. Elle est légère un peu chocolat chaud et caramel mou. ♥ Ça fait du bien.

Alex, Katy, Johanna et Lydia font une belle équipe. Ce sont des filles que les événements ont rapprochés. J’avoue que j’aurais jamais imaginé un groupe d’amie aussi hétérogène mais cela amène une fraîcheur et m’a mis dans l’ambiance. Leurs couples sont aussi atypiques, ma préférence va pour le couple d’Alex. Lydia m’a beaucoup plu bien qu’elle m’ait un peu agacé à cause de son côté superficielle. Mais elle est entière dans ses sentiments et cela m’a touché. Stephan lui m’a juste agacé, c’est le personnage que j’ai le moins aimé. L’ex de Lydia l’est un peu moins mais pas loin. Les autres personnages masculins quoi qu’un peu moins présent, sont plus sympathique (j’ai un peu de mal avec leurs prénoms). Celui que j’ai préféré c’est Will, il m’a semblé plus réel et plus facile à imaginer.

Le décors se met en place un peu lentement, puis un changement de rythme intervient, une accélération de « l’action ». « Action » ou plutôt la création des liens affectifs entre les personnages. Ce changement se produit plus ou moins à la moitié du livre. L’addictivité du livre en pâtit un peu. Cependant, je pense que le fait de lire Meg Corbyn en parallèle_ un livre super attrayant_ n’y ait pas pour rien non plus.

L’ambiance de Noël y ait à travers le climat, les décors, les senteurs et l’esprit d’amitié : les soirées au coin du feu, les discussions entre amis, les long dîners, les discussions…

L’auteure fait des phrases courtes, rythmées et quand « l’action » s’est déclenché, cette plume est efficace.

En résumé : une romance plaisante, intervenue au bon moment et mais pas inoubliable. 

Notation : 15/20

Appréciation Bit-lit Fantasy Les maisons d'éditions LIVRE Milady Urban Fantasy

Meg Corbyn T1 : Lettres écarlates d’ANNE BISHOP

Extrait pour vous donner un bel aperçu:

En voyant la boîte de sucre sur la table, elle se rendit compte qu’elle n’avait plus le morceau qu’elle avait repris à Jake et n’avait aucune idée de l’endroit où elle l’avait laissé.

Lorsqu’elle se glissa derrière le comptoir de l’accueil pour récupérer sa tasse, elle aperçut Ferus qui discutait devant le consulat avec Elliot Wolfgard en faisant de grands signes en direction du bureau. Il n’était pas difficile de deviner ce dont il parlaient : de Sam tenu en laisse. Vlad et Henry n’avaient pas paru s’en offusquer quand elle s’était promenée avec Sam autour du complexe, mais elle avait le sentiment que les Loups ne se montreraient pas aussi compréhensifs à l’égard de leur cordée.

– Un Corbeau à l’accueil, un louveteau dans la salle de tri, et un Loup enragé dehors, marmonna-t-elle. Ça ne peut pas être pire.

Apparemment, si. Heureusement, elle remarqua l’insecte que Jake avait mis dans son infusion _ sans doute en guise de gage de réconciliation _ avant d’y tremper les lèvres.

Mon avis : C’est un véritable coup de cœur.

Cette auteure et son univers sont une superbe belle découverte… C’est un livre que j’ai eu envie de retrouver tous les soirs et de ne jamais finir. Il m’a fait passer l’envie de regarder des séries le soir et pourtant ce n’était pas gagné car j’étais en plein dans ma période série. Donc je lui tire ma révérence.

Je trouve que le point fort de ce livre, ce sont les personnages attachants, complexes, cocasses… Ce sera également l’occasion de faire un glossaire pour les copinautes livresques qui ne se rappelleraient plus des personnages, à raison, car il y en a une flopée. ⚠ Il se peut que j’en dise un peu trop sur l’intrigue, donc si vous avez peur d’être spoiler rendez-vous direct en bas de page ⚠ .

  • Les humains
    • Meg Corbyn : une Cassandra de sangue soit une femme qui s’entaille la peau pour voir l’avenir. Un peu macabre, me direz vous? Vous n’avez pas complètement tort et en même temps, cela rend son pouvoir plus précieux. Au début du livre, on ne sait pas grand chose d’elle, à part qu’elle fuit. Elle est innocente, attachante… Son innocence nous permet de découvrir les Autres.
    • Monty : un policier et « agent de liaison ». En quoi ça consiste ? S’il y a un problème entre Autre et Humain, ou besoin d’un soutien humain, c’est lui qui est appelé, mais tout est relatif 😆. Son rôle vise à favoriser l’intégration des Autres à la société. J’ai bien aimé ce personnage, il s’intéresse aux Autres malgré lui.
    • Karl Kowalski : le second de Monty. C’est un personnage assez transitoire qui nous permet de parler de sa femme Ruthy.
    • Ruthy : la femme de Kowalski veut changer le regard des humains sur les Autres et inversement, y arrivera-t-elle ? J’ai apprécié ce personnage qui incarne un trait humain qui me tient à cœur : la tolérance.
    • Merili : une serveuse « Chez bon à croquer » sous le regard vigilant et un brin menaçant de Tess.
    • Heather : elle travaille « Aux bouquins hurlants » sous l’œil vigilant de Simon et de Loup Sentinelle.
    • Asia Crane : une humaine qui convoite le poste d’agent de liaison et qui semble avoir un léger penchant pour Simon. C’est un personnage absolument antipathique. J’ai eu plusieurs fois envie de la baffer. Elle est imbue d’elle-même. Elle veut voir tout le monde à ces pieds. Ce n’est pas la modestie qui l’étouffe.
    • Burke : Le commissaire principal chez la police (pas de police pour les autres). Un personnage un peu en retrait, mais il donne une dimension politique et un regard neuf sur les Autres. J’ai bien aimé cet aspect là.
    • Merri Lee : Elle travaille chez « Chez bon à croquer ». 
  • Les Autres :

    • Tess: Elle tient le bar « Chez Bon à croquer« . Elle est un vrai mystère, ses cheveux changent de couleur, les Autres de l’enclos la craignent. J’avais qu’une hâte, en savoir plus sur elle, et ma soif n’est pas tout à fait assouvie. Vive le tome 2!!
    • Simon Wolfgard :  l’alpha et la personnalité dominante de l’enclos : le Chef. C’est lui qui va assigner Meg au poste d’agent de liaison. Il est un peu un père pour les autres. Oui c’est vrai, il est un peu ronchon.
    • Blair : une sentinelle.
    • Ferus :  une sentinelle.
    • Nathan : loup et sentinelle. Il est assez coquasse.
    • Henry Beargard: Grizzly et chaman des Autres. Il est sculpteur, il écoute le bois et celui ci lui dicte sa forme. C’est un être mystique, j’avoue avoir un petit faible pour lui. 🙂 Il est le seul des Autres à être cordial avec Meg quasiment des le début. Il est bourru avec elle. C’est mon personnage chouchou.
    • Elliot Wolfgard : le géniteur de Simon. Il est membre du consulat chez les autres.
    • Nyx: une sanguinati aux goûts vestimentaires admirables 😃.
    • Vladimir Sanguinati : un sanguinati. Ces apparitions, dans le tome, sont appréciables et son rôle aux côtés de Simon est essentiel. Il lui permet de ne pas prendre la grosse tête. C’est un peu le conseiller de Simon.
    • Erebus : un peu la figure du vieux sage chez les Sanguinati. Il a flashé sur Meg de manière platonique. Meg a ébranlé sa vision de l’être humain, il l’apprécie beaucoup. J’ai un faible pour ce personnage capable de voir la force de Meg et de la considérer avec respect. Pourquoi la respecte-t-il? Je vais quand même pas tout vous dire !!! 😊
    • Jester : Il s’occupe de l’écurie, il est assez mystérieux.
    • Jack : un corbeau qui va “aider” Meg dans son travail… Je suis morte de rire, rien que de penser à ce personnage.

Les personnages sont le point fort de ce livre. Ils sont attachants, complexes… C’est un plaisir de les découvrir. Pour toutes ces raisons, j’ai ressenti le besoin de vous les présenter un par un. J’espère les avoir dépeint le plus fidèlement possible.

Anne Bishop a une plume super addictive, elle m’a tenue en haleine. Elle partage  les informations avec parcimonie et justesse… Suspense! Suspense! Elle m’a presque fait oublier mes contrôles approchant à grand pas. En tout cas, elle a écourté mes nuits. Son univers est très bien construit. Je me suis prise à rêver d’en faire partie, même si j’avoue que vivre avec des terra indigena qui me voit comme de la chaire fraîche, me donne des frissons dans le dos.

Je ne vous le dirais sans doute pas assez, mais j’ai adoré le personnage de Meg. Elle est tout en innocence et bienveillance, forte et caractérielle quand il le faut… J’ai hâte 😊  de la retrouver.

Seule point négatif : Le fait qu’on le classe dans de la Bit-lit. Pour moi, la Bit-lit c’est de la romance érotique dans un monde fantastique : Minuit de Lara Adrian, Demonica de Larissa Ione… C’est peut-être, un peu réducteur de ma part, mais Meg Corbyn ne correspond pas du tout à ma définition de Bit-lit. C’est de l’urban fantasy. Si vous êtes bloqué par l’aspect romance, il n’y en a pas de romance alors Lancez vous !!!

Le final pourrait être celui d’un livre One Shot même si certains mystères ne sont pas encore éclairci.

En résumé : C’est un coup de cœur ❣. Les personnages sont superbes. Leurs portraits sont complets, j’ai eu l’impression de les côtoyer…  L’univers et la plume d’Anne Bishop sont une véritable addiction. J’ai hâte de lire la suite. 😀 

3192a-logo2bcoup2bde2bcoeur

NB : Je n’ai pas pu enchaîner avec le tome 2 à mon plus grand désespoir, car je voulais réussir le Pumpkin Autumn Challenge (je ne l’ai même pas réussi).

Tome suivant :

Des copinautes qui ont aussi chroniqué ce livre :