Extrait en image :

Mon avis :

Avec ce tome, je m’attendais à de la franche rigolade. Yannis avait fait quelques apparitions dans les autres tomes, il était toujours souriant et un peu énigmatique. Il m’avait fait sourire et finalement, j’ai trouvé un garçon touchant, hanté et aimant. Un super mélange qui donne un personnage attachant. 

Il vit à Marseille et depuis que le virus a frappé, il a tout perdu. Absolument tout, ses parents, sa petite-sœur ainsi que ses amis… Il est isolé, la ville n’est pas sûre. Sa famille qu’il n’a pas pu enterrer selon ses coutumes le hante et l’accable. Il n’a qu’un seul espoir : se rendre à Paris et espérer remonter le temps. 

Accompagné de son chien, il se dirige vers Paris. Cette image me fait penser au film avec Will Smith « Je suis une légende » de Francis Lawrence. Il correspond tellement, il est mature et c’est son chien et lui contre le monde. Contrairement à Will Smith, il va rencontrer d’autres personnes sur sa route, et avancer avec elle. J’espère franchement qu’il rencontrera Khronos, car il le mérite. 

Les aplats de couleur sont formidablement choisis. J’ai adoré. 

En résumé, je n’ai pas écrit de roman dans cet avis pourtant avec Koridwen, c’est un des tomes qui m’a le plus touché. Ce personnage a quelque chose de fluide et de mélancolique. J’adore.

Tome précédent :

U4 T3 Stéphane de Denis Lapière, Pierre-Paul Renders et Adrian Huelva

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)