Extrait en image :

Mon avis :

J’avais adoré ce manga au lycée. C’est la rentrée pour Tsubaki. Elle n’a pas été acceptée au lycée de son choix. Ce lycée est son second choix. Elle n’a même pas réussi à être la meilleure au concours d’entrée. Qui a bien pu lui ravir la première place ? 

Tsubaki est une jeune fille avec des rêves de l’ancien temps. Elle voudrait rencontrer l’amour au lycée, avoir son premier baiser et perdre sa virginité le jour de son mariage. Elle est décalée sur bien d’autres sujets alors que les autres jeunes filles ne respectent pas le règlement vis-à-vis du port de l’uniforme. Elles raccourcissent les jupes, mettent des chaussettes fantaisie. Pour sa première année au lycée, Tsubaki essaie, mais rien à faire, elle n’y arrive pas. Elle sera encore la risée de l’école. Et ce n’est pas loupée, il la traite d’étudiante de l’ère showa (bref du passé). Elle ne se laisse pas démonter pour autant. Elle a hâte d’être au discours de bienvenue et de voir son rival, le fameux gagnant. Quand il apparaît, elle est déçue. Ce garçon a des cheveux longs de mauvais goût et un discours qui n’en est pas un. Le pire dans tout ça, c’est qu’il a le même nom qu’elle. C’est le pompon.  

J’avoue que j’aime toujours autant la jeune fille rêveuse qu’est Tsubaki. Par contre, j’ai un sentiment très négatif envers le Tsubaki masculin. Son comportement est vraiment limite. Il est antipathique, il ne comprend pas qu’on lui dise non et il est méchant avec Tsubaki. Cependant, elle arrive à le déstabiliser, et c’est là que c’est comique. Il en fait de ces têtes. 

Les dessins sont beaux, mais moins fins. En vrai, je pense que ça fait un petit bout de temps que je lis des mangas avec des petits yeux et plus fins. Or, le retour aux gros yeux est difficile.

En résumé : c’est une relecture un peu plus en demi-teinte. J’éprouvais moins de répulsion à ma première lecture pour Tsubaki garçon, son comportement limite m’exaspère. 

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)