Cher.e.s voyageur.e.s,

Le principe est de présenter une citation extraite de la page 31 de ma lecture en cours. La citation est sensée être une phrase. Je préfère que ce soit un peu plus long.

Ce rendez-vous hebdomadaire a été créé par Les bavardages de Sophie. Je participerais à ce rendez-vous ponctuellement, quand l’occasion se présentera.

Voici un extrait de la page 31 de Cette année, on échange nos cadeaux… et nos vies de Maggie Knox :

« Debout derrière le comptoir de la boulangerie, Cass Goodwin regarda l’alignement de bannetons en essayant de réprimer un nouvel accès d’anxiété. Il fallait se détendre. Si elle laissait ses émotions faire surface, la pâte à pain serait gâchée. Ça pouvait sembler superstitieux, et même un peu idiot, mais Cass avait fait ce travail toute sa vie. Elle savait ce qui marchait et ce qui ne marchait pas. Faire du pain au levain quand on était perturbée, ça ne marchait jamais.
Walter Demetre, le lycéen qui travaillait à temps partiel à la boulangerie, avait tout mis en ordre avant de partir. Les paniers étaient alignés sur l’épais comptoir de bois bordé d’une toile de lin. À côté, sur le comptoir de granit fariné, la pâte attendait que Cass la pétrisse avant de former des boules régulières qu’elle déposerait dans les paniers pour la nuit. En dernier lieu, les pâtons seraient garnis de raisins secs trempés dans le rhum, d’écorces d’agrumes confites, de zestes d’oranges et d’amandes concassées, avant d’être cuits pour devenir les fameux Pains au levain de Starlight vendus à cette époque de l’année, qui avaient fait la réputation de la boulangerie familiale. Mais avant cela, Cass avait encore[…] »

Bonne lecture !

Les autres participants au rendez-vous :

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)