Mardi sur son 31, Rendez-Vous Littéraire

Le mardi sur son 31 #33

Cher.e.s voyageur.e.s,

Le principe est de présenter une citation extraite de la page 31 de ma lecture en cours. La citation est sensée être une phrase. Je préfère que ce soit un peu plus long.

Ce rendez-vous hebdomadaire a été créé par Les bavardages de Sophie. Je participerais à ce rendez-vous ponctuellement, quand l’occasion se présentera.

Voici un extrait de la page 31 de D’or et d’oreillers de Flore Vesco :

Les soeurs apprirent le départ de leur maman avec un mélange de peur et d’excitation. Les questions fusèrent: devaient-elles quitter leur chambre maintenant? Comment serait servi le souper? De quoi parlerait-on? Et surtout: à quoi donc ressemblait lord Handerson?

Sadima les écoutait en rangeant les peignes. Comme elle ne ratait jamais une occasion de provoquer discrètement ses maîtresses, elle dit tout haut: «Je me demande s’il y a un portrait de lui accroché quelque part.»

Les filles se regardèrent. Margaret, en sa qualité d’aînée, décréta: «Voyons, de quoi aurions-nous l’air, à fureter partout? Ce n’est pas raisonnable.»

Quelques secondes plus tard, elles étaient dans le couloir, les unes derrière les autres comme trois petites souris, marchant sur la pointe des pieds et se retenant à grand-peine de pouffer.

Bonne lecture !

Les autres participants au rendez-vous :

Laisser un commentaire