Premières lignes#113

Cher.e.s voyageur.e.s,

J’ai modifié le rendez-vous premier paragraphe. Et je me suis rendue compte que ma nouvelle version est très similaire à celle du rendez-vous premières lignes créées par Ma lecturothèque d’où le changement de nom

LE PRINCIPE : CHAQUE SEMAINE, JE PRENDS UN LIVRE ET JE VOUS EN CITE LES PREMIÈRES LIGNES DU RÉCIT. 

Je partage avec vous les premières lignes du livre d’une de mes lectures passées Les Pièges de l’exil de Philip Kerr :

UN

La Côte d’Azur, 1956

Hier, j’ai essayé de me tuer.

Moins parce que j’avais envie de mourir que parce que je voulais que la souffrance s’arrête. Elisabeth, ma femme, m’a quitté il y a quelque temps, et elle me manque beaucoup. C’est une de mes sources de souffrance, et non des moindres, je dois bien l’avouer. Même après un conflit dans lequel plus de quatre millions de soldats allemands sont morts, trouver une femme allemande n’a rien d’évident. Mais la guerre elle-même et ce qui m’est arrivé à ce moment-là, puis dans les camps soviétiques de prisonniers, représentent également, bien entendu, une souffrance majeure dans ma vie. Ce qui rend peut-être ma décision de me suicider assez curieuse, si l’on songe combien il était difficile de ne pas mourir en Russie. Toutefois, rester en vie avait jusque-là toujours été pour moi une habitude plutôt qu’un choix à proprement parler. Si j’ai réussi à sauver ma peau sous les nazis pendant toutes ces années, c’est parce que je suis une foutue tête de lard, purement et simplement.

Pourquoi ne pas te tuer ? me demandai-je de bonne heure, un matin de printemps. Pour un Prussien admirateur de Goethe tel que moi, la raison pure d’une telle question constituait une critique quasi irréfutable. En outre, ce n’était pas comme si la vie était redevenue si belle que ça – pour autant qu’elle l’eût jamais été, en fait.

Bonne lecture !

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

Lady Butterfly & Co
Le monde enchanté de mes lectures
Cœur d’encre
Les tribulations de Coco
Ladiescolocblog
Aliehobbies
À vos crimes
Le parfum des mots
Ju lit les mots
Voyages de K
Les lectures de Val
Le petit monde d’Elo
Mon P’tit coin de lectures
sir this and lady that
Livres en miroir

3 commentaires

Laisser un commentaire