Nuit couleur larme de Borja Gonzalez

Extrait en Image :

Mon avis :

J’ai mis un peu de temps à me plonger dans cette bande dessinée. L’ambiance est assez obscure, les dessins viennent renforcer cette ambiance. Ils utilisent surtout des couleurs sombres, des nuances de noirs, de bleu et de violet. L’intrigue m’a un peu perturbée, j’ai eu du mal à la comprendre. Il est question de disparition de femmes dont personne ne se préoccupe et que tout le monde oublie. Mais cette partie-là est vite oubliée et se perd dans l’histoire.

Teresa est une jeune bibliothécaire au goût très spécial. Elle a trouvé un grimoire d’invocation. L’invocation réussie. Laura est une démone qui peut exaucer les vœux, seulement, Teresa n’en a pas. La cohabitation entre Teresa et Laura est assez drôle, la démone la pousse dans ses retranchements. Elle amène son humour, et aussi un peu de mouvement dans cette ville morte. Mais c’est un peu long et la conclusion est plutôt faible.

Les dessins sont franchement magiques. Ils ont un style, mais le fait qu’il n’y ait pas vraiment de visage m’a perturbé. Elle n’aide pas forcément à se reconnaître dans les personnages ou même à s’attacher à eux.

L’avis de #Psychée Délik et #Aelurus. 

Et vous quel est votre avis ? L’avez-vous lu ? Vous a-t-il plu ? 

8 commentaires

      1. C’était trop étrange et décalé avec un côté un peu absurde et peut-être même un peu gothique… Je suis passé un peu à côté. Comme quoi, le sens de l’esthétisme n’a pas toujours raison !

  1. J’ai beaucoup aimé cette BD, sauf la fin qui m’a laissée trop dans le vague et, comme tu dis, elle semble faible.
    Pour les couleurs sombres, j’imagine que le choix s’est fait parce que l’histoire prend essentiellement place la nuit. J’ai beaucoup aimé, d’autant plus que les cheveux de Laura apportent une jolie touche de couleur ^^

Laisser un commentaire