Sauvages T2 La cité des loups de Maria Vale

Fragment en guise de mise en bouche :


— Oh ! plein de choses. Je suis une femme qui ne met jamais de musique de fond parce que, si on n’écoute pas vraiment, ça ne sert à rien ; qui est végétarienne mais qui possède un fusil ; qui travaille au service des autres mais qui aime passer du temps toute seule ; dont les ancêtres vivaient déjà sur ce continent à une époque où ceux qui lui crient de rentrer chez elle dormaient encore dans leurs soues à cochons en Europe ; qui aime le café et les chips ; qui a fait partie d’une sororité pendant quatre mois ; qui était fille et sœur, mais dont les parents et le frère sont morts

Mon avis :

J’étais très mitigée au début. J’ai eu toutes les difficultés à me sentir touché par Elijah Sorensson. Elijah est un avocat de la meute du Grand Nord. Il s’occupe de protéger les affaires et les territoires de la meute. Il les défend contre les vautours et les autres tentés par la valeur du terrain. Il a également d’autres missions en tant qu’avocat des affaires d’humains concernant Théa Villabos. 

Un personnage principal assez antipathique !

En tant qu’homme, Elijah est un vrai goujat. Il traite les femmes comme des objets. Elles sont là simplement pour le satisfaire. Il est assez superficiel. Il critique les humains et leur monde autocentré. Il n’est pas mieux pour moi. Il ne se remet pas en cause. Mais une rencontre va peut-être changer sa façon de faire et de voir les choses. Une humaine pourrait lui faire changer d’avis, elle ne ressemble à personne. Cependant, la meute est loin d’être prête à accepter une humaine. Personne ne doit connaître le secret de la meute, sous peine de mourir. Ils n’ont aucune chance, mais tenteront-ils malgré tout ? 

L’histoire a mis du temps à se mettre en place. J’ai attendu le premier tiers pour rentrer dans le récit. Cette lenteur laisse très vite la place à une rapidité du récit. Ce changement de rythme est dommage, parce qu’il donne l’impression de survoler cette trame. C’est ennuyant, car cette romance a un potentiel. J’ai su l’apprécier même si la révision du rythme apporterait un plus selon moi, d’autant plus que la conclusion me plait bien. Et puis finalement, les interactions avec la meute et Théa finissent par me rendre un peu attachant Elijah. C’est un vrai miracle.

En résumé : C’est un tome avec un déroulement intéressant qui sort des chemins battus, mais le rythme est fluctuant et pas exploité au mieux. Je vais enchaîner avec le tome 3. 😀

Tome précédent :

Mes copinautes blogueurs qui ont chroniqué ce livre :

Bonne lecture !

9 commentaires

  1. Je me souviens avoir eu du mal avec ce récit, mais je vais guetter ton avis sur le t3 ! :3 (Histoire de voir si j’ai bien fait d’arrêter ou si tu vas m’inciter à continuer.)
    Belle lecture !
    Et merci du lien ! <3

  2. Ayant eu du mal avec la narration du premier tome que j’ai trouvée froide, je n’ai pas poursuivi la série. Mais à l’occasion, si je tombe sur ce tome à petit prix ou en médiathèque, peut-être que je tenterai malgré un personnage antipathique, du moins dans un premier temps, et ce problème de rythme quelque peu enquiquinant.

Laisser un commentaire