Beastars T13 de Paru Itagaki

Extrait en image :

Mon avis :

Oh là là cette saga est de plus en plus top. J’aime beaucoup le tour qu’elle prend.
Legoshi est arrivé dans le monde des adultes. Il prend ses marques au travail et dans son immeuble. Il trouve ses marques. Les nouveaux personnages sont vraiment super. Et puis, la mangaka en dévoile davantage sur la famille plus qu’atypique de Legoshi. La.e lectrice.eur apprend à connaître Gosha, le grand-père de Legoshi sur son enfance à lui, quand il se battait dans les rues pour défendre les autres.
Je me sens un peu obligée de spoiler pour vous parler correctement de ce tome. Si vous ne voulez pas être spoilé, arrêtez-vous ici.
Gosha et Yahya, le Beastars actuel, se battaient dans les rues pour un meilleur avenir, ils voulaient être Beastars ensembles. C’est un rêve assez fou et top, empreint d’amitié et de loyauté qui a su me parler. Yahya devient un peu plus atteignable et on comprend mieux son intérêt et la distance qu’il maintient avec Legoshi.
Les voisins de Legoshi sont un peu plus creusés dans ce tome.
Seven est une herbivore qui travaille dans une marque de chaussures pour carnivore. Sauf qu’elle subit des pressions des autres employées. Sa façon de réagir face à Legoshi ne manque pas de culot. Elle est gentille mais elle sait aussi battre du pied quand il le faut.
Sagwan est un phoque du milieu marin, à travers lui, la.e lectrice.eur fait la connaissance du monde marin, de sa culture et ses règles. Ce voisin est assez drôle quand on y pense et le duo qu’il forme avec Legoshi est assez cocasse.
J’ai hâte de lire la suite.

5 commentaires

  1. Beastars est et restera l’une des meilleures séries que j’ai pu découvrir ! J’adore l’évolution que la mangaka apporte à son travail, son scénario et ses personnages changent et gagnent en maturité à chaque tome.
    Tu regarde l’adaptation en anime ?

Laisser un commentaire