Image en extrait :

Mon avis :

Petit rappel : Mizuki rêve de connaître Sano. Elle va intégrer l’internat pour garçon où réside son idole Sano. Pour cela, elle se déguise en garçon. 

Nakatsu, Namba, Sano et Mizuki se sont fait repérer par un photographe de mode. Celui-ci leur propose de poser pour lui. Sano est loin d’être emballé par l’idée. Cependant, quand il apprend que Mizuki a accepté la proposition, il ne peut que la suivre. Non, mais, quelle inconsciente cette fille, il n’y a rien de mieux qu’un casting photo pour découvrir son secret. 

De nouvelles péripéties attendent nos amis… Les quiproquos, c’est loin d’être fini. Ils sont super comiques. Même en connaissant les blagues et les scènes pratiquement, par coeur, je ris encore. 

Avec cette relecture, je découvre une autre facette de ce tome. La mangaka a aussi un discours intéressant sur la femme et sa position dans la société. Pourquoi “être traité comme une fille” a toujours ce côté péjoratif ? Pourquoi une femme doit se battre pour se défaire de cette image ? En quoi, une fille ne peut pas encaisser comme un mec ? En quoi avec un mec tous les coups sont permis ?  Ce n’est pas un thème très nouveau mais les paroles sonnent très justes (cf extrait). La mise en perspective de l’auteure est très pédagogique. Heureusement que l’époque change. 

Ce tome a également son quota de scènes mignonnes. Mizuki est trop choupinette, son crush est tellement flagrant. Quant à Sano n’en parlons pas !

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)