L’île errante T1 de KENJI TSURUTA

Extrait en image :

Mon avis :

C’est un manga vraiment super presque tout est dans l’ambiance. Il fait un peu penser par certains côtés aux œuvres d’Hayao Miyazaki : Châteaux dans le ciel et Porco Rosso.

Mikura Amelia est une pilote qui fait des livraisons sur des îles éloignées de la Préfecture de Tokyo. Elle vit pour voler. Mais quand son grand père meurt et la laisse avec un colis avec une adresse mystérieuse sur l’île d’Electriciteit. Elle ne connaît pas cette île, quand elle en parle aux marins du port, il lui livre des contes et des légendes sur une île qui se déplace dans l’océan. Elle se lance sans parachute dans cette quête. Son grand-père aurait trouvé cette île. Elle veut marcher dans ses pas. Va-t-elle la trouver ? 

Ce manga est génial, dépaysant. Ça ne bouge pas beaucoup au niveau de l’intrigue mais c’est beau et tellement prenant. Les dessins des personnages sont magiques, ronds et lisses et parfois rugueux (pour les marins). Les paysages sont très détaillés. Le texte est aussi très bien dosé, il y en a mais sans trop. J’ai bien aimé cette parcimonie. Elle m’a permis de me concentrer et d’admirer les dessins et de me plonger dans cette ambiance particulière.

Note : 4.5 sur 5.

4 commentaires

Laisser un commentaire