Cher.e.s voyageur.e.s,

Le principe est de présenter une citation extraite de la page 31 de ma lecture en cours. La citation est sensée être une phrase. Je préfère que ce soit un peu plus long.

Ce rendez-vous hebdomadaire a été créé par Les bavardages de Sophie. Je participerais à ce rendez-vous ponctuellement, quand l’occasion se présentera.

Voici un extrait de la page 31 de Le pont d’argile de Markus Zusak :

Tout d’abord, c’était un garçon Dunbar et, concernant Clay, on voulait savoir.

Mais quoi, au juste ?
Qu’y avait-il à savoir sur Clayton, notre frère ?
Des questions lui collaient aux basques depuis des années, comme pourquoi souriait-il mais ne riait-il jamais aux éclats ?
Pourquoi se battait-il mais pas pour gagner ?
Pourquoi aimait-il tant aller sur notre toit ?
Pourquoi courait-il non par plaisir, mais jusqu’à l’excès _ porte ouvrant sur des douleurs et des souffrances qu’il supportait toujours ?
Mais aucune d’elles n’avait sa préférence.
C’étaient des questions d’échauffement.
Rien de plus.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire