Première page #93

Cher.e.s voyageur.e.s,

Je partage avec vous le première page d’une de mes lectures passées Elijah de Noel Boudou. Il s’agit de la première page de la version numérique.

« 1.
Une histoire de rêve.

Quand j’ai ouvert les yeux, il pleuvait.
Je n’ai jamais pris la peine de fermer les volets, car je ne dormais presque pas, seulement par tranches de quelques minutes. Chaque nuit, je restais là, allongé sur mon lit, les yeux fermés, et j’attendais.
J’ai toujours été patient avec la nuit. Je regardais défiler les secondes, les minutes, les heures. J’attendais. Parfois je prenais un livre, j’en lisais quelques pages, mais la plupart du temps je me contentais d’attendre.
J’en profitais aussi pour m’entraîner à la patience. Il m’était important d’apprendre à être patient. Pour accomplir ma mission, c’était même indispensable. Lorsque j’étais en chasse, en traque, c’était primordial. Savoir rester des heures à attendre, au coin d’une rue, planqué derrière une poubelle, que l’occasion se présente, le bon moment, l’instant fatidique. Laisser défiler la nuit, c’était le meilleur entraînement qui pouvait exister. Il me fallait avoir la patience de chercher, et la patience de trouver. De les trouver. Regarder les informations, lire le journal, observer. Observer les autres et trouver la faille, l’indice, le signe qui allait me dire que j’étais sur la bonne piste.  »

Bonne lecture 😀

Laisser un commentaire