Cher.e.s voyageur.e.s,

Je vous présenterais un extrait du livre, mais cette fois, ce sera d’une lecture passée et déjà chroniquée de façon à vous faire découvrir le livre autrement. J’ai un peu changé le principe. Pourquoi ? parce que je trouve qu’un extrait est bien plus parlant qu’un résumé et surtout que certains résumé sont trop spoilant ou mensonger.

Aujourd’hui, je vous présente un fragment de livre de Un petit grain de sable de Petra Hulsmann :

– Ah oui, M. Lee, le fameux. Tu as eu déjà l’occasion de jeter un oeil dans sa cuisine ?

– Non, pourquoi ?

– Oh, pour rien.

Je faillis insister, mais il valait certainement mieux que je n’en sache pas plus.

– Toujours est-il que je travaille à la boutique d’en face et qu’à midi, j’ai toujours pris le plat du jour de M. Lee. Une soupe de nouilles, donc ?

– Depuis onze ans, précisa Anne.

– En effet. Aussi étrange que ça puisse paraître, c’est que je mange à chaque déjeuner.

Jens s’efforçait de garder son sérieux, mais l’étincelle d’amusement dans son regard en disait long.

– Je comprends, répondit-il. La soupe occupe une place essentielle dans ta vie.

– Exactement, et je ne vois pas ce qui vous empêche de m’en préparer une. Il faut savoir faire preuve de souplesse.

Jens ricana.

– Ah oui ?

– Oui poursuivis-je, sans me laisser décontenancer. Moi, par exemple, je n’aime pas trop les roses. Mais si tu viens dans ma boutique pour acheter un bouquet de roses, je ne vais pas refuser de te servir, vu que le client est roi. Tu comprends ?

– Non, il ne comprend pas, intervint Anne. Jens n’a jamais offert de fleurs à qui que ce soit de toute sa vie, encore moins des roses. Même pas, à sa femme.

Quoi, il était marié ? La pauvre !

Ma chronique de l’époque :

Bonne lecture 😀

3 commentaires sur « Fragment de livre #109 »

Laisser un commentaire