Extrait en image :

Mon avis :

C’est un bon début de saga. La.e lectrice.eur est entraîné.e auprès de Denji un jeune homme qui vit dans la plus grande pauvreté. Dans son monde, être un chasseur de prime de démon rapporte énormément. Ça tombe bien Denji a besoin d’argent pour rembourser les dettes de son paternel et vivre. Alors il s’invente chasseur de prime. Seulement il n’est pas commun qu’un chasseur de prime soit accompagné d’un chien-démon-tronçonneuse “Pochita”. J’ai adoré ce petit démon et son duo avec Denji. C’est un beau duo, jusqu’à ce qu’un démon mette fin à tout ça. Denji aurait dû mourir mais il se réveille et Pochita a fusionné avec lui. Il devient un homme-démon-tronçonneuse, un vrai atout pour tuer les démons. Mais n’est-il pas un démon ? Ne va-t-il pas lui-même devenir la cible des chasseurs de prime ?
Le point fort de ce manga, c’est le fait que ce ne soit pas un monde binaire où les gens sont soit bons soit mauvais. C’est un peu plus nuancé et en plus Denji est très simple dans ses désirs et ses envies.
Au début, j’ai eu un peu plus de mal avec les dessins. Ensuite, je m’y suis habituée. Les traits sont fins mais multiples et soulignent les scènes d’action et le côté un peu sombre des différents personnages.

Note : 4 sur 5.

Un commentaire sur « Chainsaw Man T1 de TATSUKI FUJIMOTO »

Laisser un commentaire