Cher.e.s voyageur.e.s,

Je viens de finir « On se reverra de Lisa Jewell« . Il est franchement surprenant et m’a beaucoup plu. Je suis surprise. C’est typique le genre de personnage qui me laisse indifférente. Mais là pas du tout !

« Alice Lake vit au bord de la mer, dans une petite maison de garde-côtes construite il y a plus de trois cents ans pour des gens bien plus petits qu’elle. Les plafonds sont affaissés, ils ont gonflé par endroits, et son fils de quatorze ans doit baisser la tête pour passer la porte d’entrée. Les enfants étaient si petits quand ils ont quitté Londres, il y a six ans. Jasmine avait dix ans, Kai huit et Romaine seulement quatre mois. Comment aurait-elle pu imaginer qu’un jour, son fils deviendrait une grande tige d’un mètre quatre-vingts et que cette maison serait trop étroite pour sa famille ? »

Tout à l’air tranquille dans cet extrait, j’ai hâte de voir comment ça va tourner au vinaigre.

Bonne lecture !

6 commentaires sur « Premier paragraphe #74 »

      1. C’est mon premier de Lisa Jewell… C’est entre le thriller, secret de famille et littérature contemporaine parfois. Le doute te titille parfois tu dis à ça doit être ça et puis à ce moment là tu doutes… Bref il est bien fait. Après c’est pas forcément très originale dans la façon d’écrire mais c’est efficace. Tu connais l’auteure ?

        J'aime

Vos commentaires font toujours plaisir :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s