Cher.e.s voyageurs,

C’est un peu nouveau pour moi ce genre d’article mais j’y pense depuis un petit moment à vous faire un article comme celui là pour vous présenter mes réussites et mes échecs dans le but d’être un peu plus écologique sans trop de contraintes.

Commençons par les réussites :

  • moins de produits ménagers toxiques pour l’environnement. Je suis en train de tous les écoulés, je substitue petit à petit avec des produits comme :
Je l’utilise dans mon eau chaude pour laver le parquet, je rajoute parfois une huile essentiel de type Arbre à thé pour l’odeur.
C’est super pour dégraisser les plaques, enlever le calcaire sur la robinetterie ou encore dégraisser la vaisselle à rajouter dans votre paic pour le rendre plus efficace. Donc un usage moins important de ce produit car diluer.
  • Farine périmée : utiliser à la place de la terre de sommières pour les tâches de gras. C’est super efficace.
  • Usage de sac en tissus pour les courses : toujours un sac en tissu dans un des mes sacs.
  • Culottes menstruelles à la place des serviettes hygiéniques, ça fait moins de déchets, c’est plus hygiénique car on ne connait pas la composition précise des serviettes hygiéniques à cause de la taxe de luxe qui n’impose pas de contrôle de composition. Donc si on peut diminuer l’usage de ces protections, c’est mieux surtout après les cas de chocs sceptiques. C’est aussi une économie sur le long terme.
    • J’ai deux marques à vous conseiller : saforelle et fempo. Pour l’usage au quotidien, ne pas hésiter à faire un prélavage à froid avant de laver à 30°.
    • N’hésiter pas à faire une transition entre les serviettes et les culottes. Surtout qu’il faut deux ou trois lavages pour qu’elles obtiennent toutes leurs capacités d’absorption.

  • J’espace les shampoings, moins de shampoing pour faire des économies d’eau car c’est bien connu que quand on fait un shampoing la douche dure plus longtemps et du coup, on gaspille plus d’eau. De plus, les cheveux se portent mieux, si on fait des shampoings espacées trop les laver les fragilisent. Un intervalle de 3 à 4 jours est plutôt adapté.
  • Boire l’eau du robinet pour éviter les bouteilles plastiques, car le plastique est recyclé à seulement 10%. Donc à éviter. De plus l’eau du robinet en France est potable et aussi bonne voire meilleure que les eaux en bouteille.
  • Récupérer la première eau froide de la douche pour le nettoyage ou rinçage.
  • Réduire notre consommation d’eau est très important : 150 L/jour/habitant en Europe, les Etats Unis sont 450L/jour/habitant. Dans ce but, j’ai un balais serpillère ce qui permet de diminuer le gaspillage de l’eau. Merci à ma maman pour ce super achat.

Mon échec : Les capsules réutilisables :

  • Si vous aimez le café jus de chaussette pourquoi pas sinon passez votre chemin, c’est vraiment pas bon. Et j’ai vraiment tout essayé : changer de marque, la taille du grain, tasser, pas tasser… Ils m’ont donnés des conseils mais ça n’a pas marché.
Donc pas d’économie de ce côté-là, je devrais attendre de changer de machine à café. Ce sera des économies sur le long terme et moins de déchets. Surtout qu’il y a plein d’usage du mare de café.

Prochaines étapes : les shampoings solides, une machine à café moulu pour éviter les dosettes Nespresso, elles sont trop chers pour ce que c’est et ça prend pas mal de place dans la poubelle.

Et vous qu’elles sont vos gestes écologiques ? Et ceux qui n’ont pas fonctionné ?

Loin de moi, l’idée de passer mon temps à faire des recettes pour le ménage, le dentifrice, et que cela devienne une contrainte. Mais introduire quelques gestes écolo dans mon quotidien, je dis oui…

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)