Cher.e.s Voyageur.e.s,

Je compte partager avec vous un extrait de Cavalier Vert Tome 5 : un éclat d’argent de Kristen Britain :

« Karigan songea que la morphie avait été vraiment très agréable, terrassant la douleur pour la première fois depuis ce qui lui semblait être une éternité. On ne comprend vraiment combien la douleur nous coûte que lorsque l’on en est libérée et que l’on sent la différence. Elle s’était laissé bercer, s’était abandonnée au monde flottant de la substance et avait dormi d’un sommeil de mort dénué de rêves ou de visions. »

Bonne lecture !

Vos commentaires font toujours plaisir :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s