Cher(e)s Voyageur(e)s,

Aujourd’hui, je voulais partager avec vous un extrait de ma lecture en cours Outlander T2 : Le talisman de Diana Gabaldon :

« – Poltronne ! lança-t-il en se penchant vers la pile de cartons. La satire de rats est une vieille coutume écossaise. Si vous avez des rats ou des souris dans la maison ou dans la grange, vous composez un poème, ou une chanson qui explique gentiment aux intrus à quel point ils sont mal tombés chez vous, alors que la nourriture abonde chez le voisin. Vous leur expliquez où aller, comment faire pour y arriver et, si la satire est assez convaincante, ils suivent votre conseil.

Il sortit une boîte sur laquelle était écrit : « Jacobites, divers » et la déposa sur la table en chantonnant :

Messieurs les rats, Vous êtes bien trop nombreux, Pour manger tous à votre faim. Il faut partir, il faut partir.

« Allez donc voir chez mes charmants voisins ;

Les Campbell n’ont pas de vilain chat,

Et leurs choux poussent plus verts que les miens.

Allez donc vous remplir la panse,

Au lieu de grignoter mes bottes en caoutchouc.

Allez, messieurs les rats,

Vous remplir la panse ailleurs. »

J’espère que cet extrait vous aura plu et fait sourire comme moi 🙂 .

Un commentaire sur « Fragment de livre #89 »

Vos commentaires font toujours plaisir :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s