Cher.e.s Voyageur.e.s,

Le principe est de présenter une citation extraite de la page 31 de ma lecture en cours. La citation est sensée être une phrase. Je préfère que ce soit un peu plus long. Ce rendez-vous hebdomadaire a été créé par Les bavardages de Sophie. Je participerais à ce rendez-vous ponctuellement, quand l’occasion se présentera.

Voici un extrait de la page 31 de Les gardiens des Anges T1 : Les ailes perdues de Michèle Beck :

Tout est confus dans la tête de Matthew. Quand il revient à lui, la douleur le déboussole. Son nom, sa vie, sa mission : le plus important n’a pas disparu, contrairement à ses souvenirs des derniers jours. Sur le moment, il ne comprend pas ce qu’il ressent ni ce qu’il a perdu. Puis la jeune fille apparaît. Une potentielle. Ce ne peut être une coïncidence.

Tout à coup, la brûlure dans son dos devient plus forte et il sait alors avec certitude ce qu’il a perdu. Il en est si choqué qu’une larme coule sur sa joue. Une première pour lui, qui n’a jamais pleuré de toute sa longue vie !

Quel crime a-t-il commis pour qu’on lui retire ce qui lui importe le plus ? Cela fait-il de lui un… ? Il ne peut même pas penser à ce mot sans être dégoûté. Son estomac se noue, et sa gorge se serre. Une peur sans précédent le saisit.

Bonne lecture !

Publicités

2 commentaires sur « Le mardi sur son 31 #15 »

Vos commentaires font toujours plaisir :)