Coucou tout le monde,

Voici le premier paragraphe d’un livre que j’ai lu la semaine dernière L’île des derniers secrets de Emma Piazza:

Prologue

Cap Corse, mars 2016

Je suis vivante, et entière. Enfin, je crois.

Nous sommes vivants tous les deux. Est-ce pour le meilleur, ou pour le pire ?

Je pointe le fusil sur lui. J’essaie de rester calme et lucide, mais mon cœur me trahit, ma respiration devient haletante.

Autour de nous, les ténèbres épaisses du maquis. Le bruit sourd des vagues qui se fracassent contre les rochers. Le libeccio s’insinue partout, comme un poison. Il malmène le sous-bois et secoue les cimes asséchées des arbres, lézarde la surface de la mer, violente le paysage. Soudain, une fenêtre s’ouvre et le parfum de l’eucalyptus, subrepticement, s’intensifie, me ramenant à mon enfance. Une rafale d’émotions contraires m’étourdit.

Alors intrigué.e ou pas ?

Un commentaire sur « Premier paragraphe #40 »

Vos commentaires font toujours plaisir :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s