Coucou tout le monde 🌍,

Comment allez-vous? Aujourd’hui, je vous propose le premier paragraphe de Tous les pĂȘchĂ©s sont capitaux de Daria Desombres :

Prologue

Cinq mois plus tît


Il faisait un froid
 Un vrai froid de gueux. VĂ©ra, une clocharde de carriĂšre au doux surnom de « serpilliĂšre », faisait les cent pas sur la place Rouge en claquant des dents. Elle n’avait jamais aimĂ© les places, et celle-ci encore moins. Elle s’y sentait seule, toute petite et sans dĂ©fense. Elle avait beau se dire que c’étaient tous ces flics qui lui mettaient les nerfs en pelote, une sorte d’instinct animal lui soufflait que le danger venait d’en haut. Il faut dire qu’adossĂ©e au beau milieu de la place Rouge contre les remparts du LobnoĂŻe Miesto, pile lĂ  oĂč se dĂ©roulaient autrefois les exĂ©cutions publiques, elle avait franchement l’impression d’ĂȘtre Ă  la merci des cieux.

J’espĂšre que ce premier paragraphe vous aura intriguĂ© et donnĂ© un petit aperçu du livre 📖.

Bonne lecture đŸ„ł

Un commentaire sur « Premier paragraphe #39 »

Vos commentaires font toujours plaisir :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s