Coucou tout le monde, 🌍

Voici le premier paragraphe de Anna Caritas T1 le sacrilĂšge de Patrick Isabelle :

Marianne Roberts Ă©tait une enfant Ă©trange. Personne Ă  Saint-Hector n’aurait osĂ© affirmer le contraire. Elle souriait rarement. Elle marchait toujours les mains dans les poches de sa veste, le dos courbĂ©, la tĂȘte basse et les cheveux en bataille devant son visage. MalgrĂ© son jeune Ăąge, elle maquillait le contour de ses yeux au crayon noir, ne faisant qu’accentuer les cernes qui assombrissaient dĂ©jĂ  son regard. Ses vĂȘtements avaient l’air dĂ©labrĂ©s, mais elle les portait fiĂšrement, avec une nonchalance peu commune chez les filles de son Ăąge.

J’espĂšre qu’il vous aura plu… tentĂ©e ou pas ? Lu ou pas ?

Un commentaire sur « Premier paragraphe#33 »

Vos commentaires font toujours plaisir :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s