Coucou tout le monde, đŸ€—

J’espĂšre que vous allez bien… aujourd’hui, j’ai le plaisir de partager avec vous quelques passages de Outlander tome 1 : Le Chardon et le tartan de Diana Gabaldon :

« â€” Il Ă©tait sans doute agacĂ© parce que je me suis plaint que sa biĂšre Ă©tait trop fade. Je lui ai dit que pour obtenir une authentique biĂšre des Highlands, il fallait jeter une vieille botte dans la cuve de fermentation et que le dernier jus devait ĂȘtre passĂ© dans un slip usĂ©.

— Je comprends maintenant pourquoi l’addition Ă©tait si salĂ©e !

— Naturellement, j’ai prĂ©sentĂ© les choses avec la plus grande diplomatie, mais uniquement parce que le terme « slip Â» n’existe pas en gaĂ©lique.

J’étais justement en train de chercher le mien. Je demandai, intriguĂ©e :

— Pourquoi ? Les anciens GaĂ«ls ne connaissaient pas les sous-vĂȘtements ?

Frank esquissa un sourire entendu.

— Ne me dis pas que tu n’as jamais entendu cette vieille rengaine sur ce qu’un Ecossais porte sous son kilt ?

— Je me doute qu’ils ne portent pas des gaines-culottes descendant jusqu’à mi-cuisses, rĂ©torquai-je, piquĂ©e. Tiens, ça me donne une idĂ©e ! Cet aprĂšs-midi, pendant que tu batifoleras avec tes vicaires, je vais me mettre Ă  la recherche d’un porteur de kilt et mener une enquĂȘte.

— TĂąche de ne pas te faire arrĂȘter, Claire ! Ce serait trĂšs mal vu Ă  Oxford. Â»

Et un autre passage :

« â€” Des vases ? Excellente idĂ©e ! Tu vas peut-ĂȘtre cesser de garnir les pages de mes livres avec tes fleurs.

— Ce ne sont pas des fleurs mais des spĂ©cimens. Je te rappelle que c’est toi qui m’as suggĂ©rĂ© de m’intĂ©resser Ă  la botanique. « Ă‡a t’occupera, maintenant que tu n’as plus personne Ă  soigner Â», c’est bien ce que tu as dit, non ?

— C’est vrai, admit-il en souriant, mais je ne pensais pas me retrouver les genoux couverts de pĂ©tales et de tiges dessĂ©chĂ©s chaque fois que j’ouvrirais un livre. A propos, c’est quoi, cette saletĂ© marronnasse que tu as mis dans mon rĂ©pertoire de symboles hĂ©raldiques ?

— Du marronnier d’Inde. C’est excellent pour les hĂ©morroĂŻdes.

— Tu prĂ©pares des stocks pour mon grand Ăąge imminent ? Tu es trop bonne. Â»

J’espĂšre que ces fragment vous ont plu… 🎊🎉🎈

2 commentaires sur « Fragment de livre #45 »

Vos commentaires font toujours plaisir :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s