Cher(e)s voyageur(e)s,

« Les jours passent. Les semaines.

Ils parlent.

Ils parlent et ils ne comprennent pas.

Je ne veux plus manger et ils ne comprennent pas. Leurs mots font du bruit, font du mal. Pour rien.

Leurs regards aussi font mal.

Bérénice me décrit le chemin sombre. Décrit-on à quelqu’un l’endroit où il habite ? »

Une citation de Zouck de Pierre Bottero

Bonne lecture !

Rédigé par

Les paravers de Millina

Passionnée de livre... Fantasy, Policier et Romance :)